C'était il y a pile 50 ans, jour pour jour...

C'était le 16 octobre 1968...

A la surprise générale et au prix de la plus belle ligne droite de l'histoire du sport, Colette BESSON devenait à Mexico, championne olympique du 400 mètres.

colette 3L'idole des jeunes et des moins jeunes

Cet exploit avait ému la France entière

https://www.dailymotion.com/video/x37cxcs

colette par DeroIl fait encore frissonner les nostalgiques, particulièrement les baby-boomers préférant les sportives "sixties" comme Kiki CARON ou Colette BESSON aux chanteuses yéyé comme France Gall, Sheila ou Sylvie Vartan.

Il devait y avoir à Paris en ce jour anniversaire une dispersion des souvenirs de la championne olympique à la crinière noire chez Vermot, 26 rue Cadet à Paris.

Mais pour des raisons techniques, cette vente a dû être annulée pour le plus grand regret de Serge LAGET, amoureux du sport

On rêvait tous que pour Colette BESSON, ses souvenirs de championne allaient, comme dans la chanson de Prévert, se ramasser à la pelle.

Hélàs pour les organisateurs, c'est la vente qui sest pris une pelle.

Quel dommage !

Autour de LA médaille d'or, 400 souvenirs comme des médaillettes, des badges, carnets d'entraînement, coqs, accréditations, trophées de Royan, du Bec, de l'équipe de France devaient être ainsi proposés à la vente et dispersés par maître Vermot.

Quel dommage!

La famille, tout comme le professeur Saillant devait dire un mot puisqu'une partie de la vente était dédiée à la recherche sur le cerveau et la moelle épinière (ICM).

Résultat de recherche d'images pour "colette besson"Et pourtant!

Le 117 de la France qui gagne

Colette BESSON a marqué son époque par sa carrière, par les larmes de son exploit (dessin de Déro confié au blogueur par Serge LAGET, historien du sport et longtemps journaliste à L'Equipe) et par son décès trop précoce qui a fait pleurer ses fans.

Les nostalgiques ne reverront pas le myhique dossard 117 symbole de la France qui gagne après une longue période de disette sportive..

A défaut de souvenir, il nous reste en France quelques gymnases à son nom pour penser à elle et se souvenir de son incroyable ligne droite du 16 octobre 1968 à Mexico.

Dans l'histoire olympique

Cette année-là aux Jeux Olympiques, il n'y a pas eu que la révolution du Fosbury flop en hauteur, les poings levés de Carlos et Smith sur le podium et l'incroyable saut de Bob BEAMON en longueur.

Il y a eu aussi pour la France la médaille d'or de Colette BESSON.

Il nous reste le souvenir et le somptueux dessin de Déro!

Alain CADU

Une précision de Serge LAGET:

Une vente orpheline de Colette a quand même lieu...Et il y a 1000 lots sur les sports...C'est sporlympique 4, visible sur http://WWW.vermotetassocies.com
En athlétisme et olympisme, il ya de jolies petites choses, mais moins qu'en cyclisme (400 lots), football, rugby, aviron, auto ou aviation...
Il y a quand même les pointes avec lesquelles Marcel Hansenne décrocha sa médaille de bronze sur 800m à Londres en 1948....Il ne courrait pas sur coussin d'air, mais sur hérisson...