Pour Gilbert Bécaud, l'important c'est la rose.

Il semble bien qu'à l'approche des Highland Games de Bressuire, l'important, c'est plutôt le rosé.

2017 04 marzin 008Il y avait déjà hors-concours le lancer de fût Coreff en hauteur et le lancer de bouchon "Grand Saumur "en longueur aux Jeux de Bressuire, preuve qu'en France nos Heavies sont devenus de célèbres m'as-tu-bu.

Chassez le naturel, il revient au goulot

Maintenant qu'ils ont un peu de bouteille et une belle expérience depuis la première édition de 2003, il n'était pas illogique que les Jeux des Highlands inspirent les producteurs de Bordeaux.

C'est bien pour cela que Pierre et Sylvie Marzin, passionnés par les Championnats du monde de 2015 à Bressuire, ont voulu pousser le bouchon un peu plus loin en demandant à votre blogueur d'offrir en leur nom quatre caisses de Château-Marzin à l'AJEF, organisatrice des Jeux.

C'est chose faite avec la remise de bouteille en mains propres à Alain ROUSSELOT, l'un des co-présidents avec Jean-Claude BORDONNAT..

Mais ne comptez pas sur le speaker pour demander aux Heavies de lancer les bouteilles le plus loin possible.

Avec leur force herculéenne, ils seraient capables de les fracasser contre les murs du château.

Au lieu de lancer les bouteilles, on va plutôt leur demander de les descendre.

IMG_3367 (689x1280)Pardonnez-nous nos pichets!

Pas bu, pas pris!

Bressuire va continuer à cultiver ses particularismes qui fascinent tant les Heavies qui se battent pour lancer le fût ou le bouchon (photo Louis FRADIN en 2015) pour la plus grande joie des spectateurs!

Pas bu, pas pris!

Notre petite chronique n'a pas de grosses ambitions: ce n'est pas une histoire à faire pleurer Margaux et elle ne s'use que si l'on Sancerre.

Mais à deux pas des vignobles de l'Anjou, on pourrait pour une fois remplacer notre "A vos marques! Prêts! Lancez" par un "A vos marques! Anjou! Feu!"

La vie de Château

Et avec nos caisses de Château Marzin en plein coeur des Highland Games Bressuirais, qui pourra nous empêcher de profiter de la vie de château?

Avec, en prime, le seigneur des lieux!

Alors, sur l'air oecuménique de "Aimons-nous marzin les autres", nul doute qu'il se montrera clément.

Il saura nous pardonner tous nos pichets!

Et comme le fait remarquer pertinemment Pousse-brindille, notre avisé roi du commentaire, il nous reste à souhaiter aux Highland Games bressuirais des Jeux au rosé plutôt que des Jeux arrosés.

Pas question de les déguster sous les trombes d'eau, comme ce fut le cas pour les Mondiaux de 2015

IMG_0814Pas envie en 2017 de jouer encore aux arrosés d'Anjou, de Provence ou d'ailleurs!

Votre speaker-blogueur veut bien être l'arroseur à rosé mais surtout pas l'arroseur arrosé comme il y a deux ans...

Cheers, everybody!

Alain CADU