_ND79943Chacun sait que William Shakespeare avait cette angoisse existentielle qui le poursuit encore aujourd'hui: "Être ou ne pas être?"

Ce que peu de personnes savent, par contre, c'est la suite de cette phrase.

Et le blogueur peut vous le révéler aujourd'hui car il y a beau temps que cette question le turlupine.

La réelle préoccupation de Shakespeare, en fait, était celle-ci: "être ou ne pas être à poil sous le kilt"

Un encouragement à la fertilité

Sans doute connaissait-il avant tout le monde le résultat de cet article "Porter un kilt rend plus fertile" que je viens de lire dans le Nouvel Obs page 75.

Qu'apprend-on? Je vous le livre in extenso:

"La baisse de fertilité des écossais constatée ces cinquante dernières années aurait pour cause le fait que les hommes ne portent plus que très rarement le kilt, cette jupe traditionnelle qui se porte sans rien dessous et améliore la circulation de l'air"

"Ne me kilte pas"

Alors, qu'on ne s'étonne pas de la belle santé de nos Heavies et de nos Pipers. Et je n'en connais pas un qui a n'a pas envie d'entonner à l'instar de Jacques Brel: "Ne me kilte pas"

Cela me renforce dans ma quête sur les dessous du kilt, confirmée par l'intérêt des visiteurs du blog. Cette animation-maison sur fond de cornemuse a déjà été visionnée plus de 1130 fois depuis les Highland Games de 2009 et 2010

Bien sûr le blogueur-speaker va continuer ses investigations au château de Bressuire lors des Highland Games des 8 et 9 juin prochains (voir programme ci-dessous).

Les premiers clichés des photographes de l'AJEF n'ont toujours pas percé tous les mystères des dessous des kilts et se sont souvent révélés décevants. La preuve en images!

10 1    DSC_9752

Mais, promis-juré-craché, je ne manquerai pas de vous faire savoir dès le 10 juin si les kilts des lanceurs européens sont aussi hantés que les murs du château.

Restez connectés pour en savoir plus.

Alain CADU
 
EN SAVOIR PLUS
 
  • Lire d'un click: "Kilts: Les dessous de l'affaire"
http://highlandgames.canalblog.com/archives/2011/01/20/16037781.html
  • Clickez sur le Tag KILTS colonne de droite

     

    k31 pzntathlonHEAVIES DES HIGHLANDS, GEANTS D'OLYMPIE:

    ILS GAGNENT A ETRE CUL-NU

    Les champions d'Olympie, ancêtres des Heavies des Highlands n'avaient pas de problèmes de kilts.

    Pour une raison simple: depuis -720 avant Jésus-Christ et Orsippos de Mégare, ils couraient à poil.

    Vite un clic sur www.lesgeantsdolympie.com

    Le blog-trotteur vous y attend sur son nouveau site: les Géants d'Olympie

    BIENTÔT SUR LE BLOG: Axtérix chez les Pictes

    Le 24 octobre sort le nouvel Astérix.

    Et chez les Pictes, il débarque en fait dans l'ancienne Ecosse où il s'illustre dans le retourné de tronc d'arbre.

    Le blog sera bien sûr au rendez-vous de cette nouvelle aventure avec kilts, whisky, caber.

    Just wait and see!