La St Patrick bressuiraise est désormais le dénominateur commun du COB et du Comité Irlande. Les relations sont au beau fixe entre le pack du coq et celui du trèfle.

Ils s'entendent cob larrons en foire.

3Preuve en est avec cette photo d'Erik BERNARD, le président du COB, le club de rugby du Bocage,entouré de Mary PINET et Arnaud GELLE, la nouvelle et l'ancien président du Comité de jumelage Bressuire-Leixslip.

Coup de foudre, coup de chapeau

Entre les deux comités, il convient de saluer le coup de foudre alors qu'il faut oublier le coup de chapeau à nos quinzes respectifs.

Ils ont tous les deux été battus samedi par l'Angleterre et le Pays de Galles, malgré les encouragements locaux sur écran géant.

Mais en plus du coup de foudre, il y a désormais entre le COB et le Comité Irlande le coup du Chapeau.

Chapelier fou

Pour leur fête de la Saint Patrick, on se serait cru chez le Mad Hatter, le Chapelier Fou d'Alice au pays des merveilles.

Tous les célébrants de la Saint Patrick assumaient pleinement de porter le chapeau que Pascale Le Fevre, Madame Communication de la Mairie, n'a pas manqué de fixer pour la postérité.

En haut-de-forme aux couleurs de l'Irlande, ils ou elles ont posé, à commencer par Pascale Le FEVRE et Josette DUFAURET qui porte les deux casquettes rugby et Leixslip, avec Mary PINET, la nouvelle Leislip Eminence.

6     7

Si on  peut difficilement octroyer au XV de FRance et au Quinze d'Irlance, tous deux défaits samedi, un Triple A, on peut accorder un triple hat aux adorateurs bressuirais de la Saint Patrick.

Chapeau au cob bressuirais bien plus vaillant que le coq français!

Chapeau au jumelage franco-irlandais et à sa Leixslip éminence!

2

Ni la France ni l'Irlande n'entreront dans le Guiness des records pour leurs piètres performances, mais les comités locaux n'en prennent pas ombrage:

4Ils assument et portent dignement le chapeau.

En vert et contre tout

Mais Saint Patrick peut être content du COB et du Trèfle bressuirais qui l'ont dignement honoré sur fond de bière, de rugby et de convivialité.

Et le bloggeur ne peut que se joindre à eux et à Mary PINET pour dire, en vert et contre tout:

Chapeau!

Alain CADU