03 avril 2020

Pour oublier le virus: les décoronades d'Hyppolite

Pensées, dessins et aphorismes sur la vie à l’heure du confinement imposé par coronavirus. Hyppolite a voulu, à son tour, ramener son grain de sel. Juste une petite déconne en forme de décoronade signée du blogueur et de ses acolytes précieux au crayon, Pierre Fouillet et Kayo. En route pour cette première salve pour vous faire sourire avec de l'humour-maison à la sauce bressuiro-bressuiraise.Prenez soin de vous. Eloignez le virus et surtout ne cassez pas votre pipe.. Alain DISTANCIATION SOCIALE : Vous ne voulez pas qu’on... [Lire la suite]
Posté par alain cadu à 11:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 septembre 2019

Votre blogueur en dédicace samedi pour "Hip hip Hyppolite"

Si vous aimez l'humour déjanté, les jeux de mots et les superbes illustrations signées du bressuirais Kayo, il ne vous reste qu'une solution: vous procurer "Hip, hip Hyppolite", le dernier ouvrage de votre blogueur. L'horaire: samedi 5 octobre de 9h30 à midi Le lieu de rendez-vous: la librairie "le Fresneau" à Bressuire Ce sera l'occasion de retrouver votre blogueur-auteur ainsi que le dessinateur Kayo, deux bressuirais pur-jus. Ils vous présenteront "Hip, hip Hyppolite" et ses deux couvertures, ses cinq polars déjantés... [Lire la suite]
Posté par alain cadu à 07:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 août 2019

Un midi pile d'anthologie : un épisode 2 en guise d'aguiche....

Un lanceur des Highland Games a été retrouvé mort au château de Bressuire, écrasé par le tronc de 68 kilos. Hyppolite DURIEUX, flic déjanté né de l'imagination de votre blogueur, enquête... Si vous n'avez pas lu le premier épisode: Retrouvez le d'un clic Un midi pile d'anthologie, un des cinq polars déjantés d'Hip Hip Hyppolite (Texte du blogueur, dessins de Kayo) Episode 2: La découverte d'Emmanuel MacTron Et il n’était que 6 heures du matin quand Emmanuel MacTron, promeneur matutinal en goguette, découvrit cette scène... [Lire la suite]
12 novembre 2018

Armistice en musique: Les chansons des poilus

Pour l'armistice de 14 / 18, il fallait bien que la fin de la guerre fût célébrée en musique et que le sacrifice des poilus le fût en bleu, blanc, rouge.C'est ce que n'ont pas manqué de faire les choristes de l'E.V.B. devant plusieurs centaines de spectateurs hier. Ils ont commencé sur la scène du cinéma "Le fauteuil rouge" en première partie du film "Au revoir là-haut" puis ont enchaîné à Bocapole. Du célèbre "Régiment de Sambre et Meuse" au "Qui a gagné la guerre?" de 1919, l'ensemble d'Emmanuel Boulagné a raconté la guerre en... [Lire la suite]
Posté par alain cadu à 06:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
05 novembre 2018

14 - 18 : Quand le bressuirais Jamblan, 17 ans, flinguait le Kaiser

  Il n'a pas attendu la fin de la guerre pour flinguer dans un poème plein d'ironie et de haine le Kaiser allemand.  Le bressuirais Jean Blanvillain (dessin de Kayo), ancien élève du collège Saint-Joseph, laissait, dès 1917, percer ses talents de polémiste, de parolier et de chansonnier. La preuve avec ce poème intitulé "L'homme qui rit", écrit, avec toute la violence et l'antagonisme de l'époque, alors que l'auteur né avec le siècle n'a que 17 ans! La guerre en chansons et en poème Ce texte sera lu lors des... [Lire la suite]
Posté par alain cadu à 16:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 octobre 2018

"Au gois et à l'oeil" primé au salon du livre de Noirmoutier

L'inspecteur Hyppolite DURIEUX ne s'y attendait pas.Son enquête sur la mort s'un coureur cycliste lors du départ du tour vient d'être primé par le jury d'Her-de-Fêtes qui organise chaque année le salon du livre de Noirmoutier. La nouvelle de votre blogueur "au gois et à l'oeil" a été choisie par le jury noirmoutrin. Elle figure désormais dans un recueil édité (photo ci-contre) par les organisateurs à côté d'une douzaine d'autres écrites sur le même thème : un polar après un meurtre sur le gois. Un polar illustré pour le blog Si... [Lire la suite]
Posté par alain cadu à 17:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 juillet 2018

"Au gois et à l'oeil", étape 7: épi(b)logue

This is the end, my friends...... Pour les nouveaux: Retrouvez d'un clic les épisodes précédents C'est parti mon kiki...C'est parti mon cliclic! Pour les fidèles en attente du dénouement: C'est parti mon kiki....Et patati, et patata.... Du neuf avec Durieux En moins d’une matinée Hyppolite avait, grâce à Ulysse Grenaille, élucidé le meurtre du coureur écossais. Il était fier, avec la bénédiction de Philbert et des cadors de la bonnotte, d’en avoir la primeur. Mais, pour ce flic à l’ancienne, il n’était pas question de faire... [Lire la suite]
21 juillet 2018

"Au gois età l'oeil", étape 6: Une sacrée cornemusette

Episode 6: (version enrichie) c'est parti mon kiki Pour les nouveaux-venus:retrouvez d'un clic les épisodes précédents   C'est parti mon cli-clic.... Pour les fidèles lecteurs: Un rapide résumé et c'est parti mon whiskiki... Le pitch: Le SRPJ de P.J.Poulagat se plante totalement dans son enquête sur le meurtre du coureur écossais Georges MacAdam sauvagement assassiné sur le Gois la veille du départ du Tour Normal! Ils ne connaissent pas le terrain! Par contre, l'inspecteur Hyppolite Durieux que les flics ont envoyé... [Lire la suite]
18 juillet 2018

"Au gois et à l'oeil", étape 5: La bande à Bonnotte

Episode 5: Pour les nouveaux-venus: retrouvez d'un clic les épisodes précédents   Pour les fidèles lecteurs: C'est parti mon kiki... ..... Hyppolite Durieux, depuis que le SRPJ avait pris les choses en main, savourait toutes ces infos frisant le grand n’importe-quoi. Pour lui, ce n’étaient que des fake news qui lui laissaient le loisir de mener pépère son enquête. Il n’avait, bien sûr, parlé à personne de la bande à Bonnotte et des liens bressuiro-noirmoutrins des activistes pro-patate et anti-tour. La suffisance de... [Lire la suite]
14 juillet 2018

"Au gois et à l'oeil", étape 4: les patates de la colère

Pour retrouver les trois premiers épisodes d'un clic Episode 4 enrichi: De Noirmoutier à Bressuire: c'est parti, mon kiki! Il y avait sans doute une autre piste à explorer que rien, sur les lieux du crime, ne laissait prévoir. Hyppolite était certain qu’aucun autre enquêteur n’y penserait au vu des  indices laissés sur le gois. Et il ajoutant en se bidonnant : « Ces indices sur le coureur cycliste sont bidons ». Depuis plusieurs semaines les producteurs de bonnotte, la perle alimentaire de l’île, étaient en... [Lire la suite]