21 juin 2017

230 bénévoles au château: le blog au coeur de l'armée rouge

Macron a eu ses "helpers" pour tracter et prêcher la bonne parole. Bressuire avait, en ce week-end électoral, son armée rouge de bénévoles, sans qui les Highland Games ne pourraient même pas exister.Et Jean-Louis COPPET le sait bien. Un bénévole à l'honneurC'est pourquoi dimanche il a invité Alain REVAULT, bénévole historique, à défiler à ses côtés avant la présentation des lanceurs et la cérémonie du bouclier. Alain représentait bien sûr les quelque 230 hommes et femmes en rouge actifs sur tous les fronts, au four et au moulin... [Lire la suite]

18 juin 2015

Les scolaires à l'école des Highland Games

En rang par deux comme à l'école! Mais cette fois-ci le voisin n'est pas dans la même classe. Et il n'a pas le même gabarit! Porte-drapeaux: La preuve en images lors de l'inauguration des championnats du monde sous le soleil du samedi... et sous le pluie du dimanche Champions en herbe: Comme les champions le week-end, les scolaires ont disputé leurs Highland Games sous le soleil le jeudi et sous la pluie le vendredi. Pour le tug-of-war, le traditionnel tir à la corde, certains ont quand même eu un renfort de poids: Dan McKIM ... [Lire la suite]
29 juillet 2012

Bagpipes, history and Inauguration in video

After the presentation of the six European teams (video n°1), it's time for the opening ceremony (episode 2) in Bressuire.   Many thanks to Francis Brebner's IHGF and to Jean-Louis Coppet's Highland Games France.   Après la présentation des six équipes européennes, place à l'épisode 2: l'ouverture des Jeux.   Avec en mise en bouche, les indispensables pipe-bands ainsi que l'histoire des Jeux bressuirais au château racontée avec fougue par le président de Highland Games France Jean-Louis COPPET.   In... [Lire la suite]
Posté par alain cadu à 22:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02 septembre 2011

Bouclier: Le conseiller régional ne perd pas le Niort

Il y a ceux à qui on demande de la boucler et ceux qui tapent sur un bouclier. Aux Highland Games de Bressuire, on choisit la seconde option.La preuve! En l'absence du député Jean GRELLIER, c'est au conseiller régional Emile BREGEON qu'est revenu l'honneur de battre le bouclier aux quatre points cardinaux. Cette cérémonie fait partie du rituel d'ouverture des Jeux. Il s'agissait à l'origine d'appeler les habitants des Highlands pour les concours de lancers. L'histoire des boucliers Autrefois, au lieu de battre sa femme, on... [Lire la suite]
21 août 2009

L'ouverture du dimanche: l'art et la bannière

  Inauguraration des Jeux sans tambour ni trompette, mais avec cornemuses et lever de bouclier. C'est au parrain de ce championnats, le "chieftain" Francis BREBNER, que revient l'honneur de déclarer cette deuxième journée ouverte à grands coups d'épée sur le bouclier inaugural en direction des quatre points cardinaux. Petit clic, grande photo!