18 mars 2012

Saint Patrick: le coup du Chapeau

La St Patrick bressuiraise est désormais le dénominateur commun du COB et du Comité Irlande. Les relations sont au beau fixe entre le pack du coq et celui du trèfle. Ils s'entendent cob larrons en foire. Preuve en est avec cette photo d'Erik BERNARD, le président du COB, le club de rugby du Bocage,entouré de Mary PINET et Arnaud GELLE, la nouvelle et l'ancien président du Comité de jumelage Bressuire-Leixslip. Coup de foudre, coup de chapeau Entre les deux comités, il convient de saluer le coup de foudre alors qu'il faut oublier... [Lire la suite]
Posté par alain cadu à 11:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

12 mars 2012

Une Saint-Patrick sous le signe du Rugby

Une Saint-Patrick à Bressuire, cela ne s'oublie pas... Que ce soit chez les rugbymen locaux ou les membres du Jumelage Bressuire-LeixlipC'est pourquoi l'édition 2012 sera placée sous le signe de l'Ovalie à l'occasion de la dernière journée du Tournoi des six nations où la France et l'Irlande sont, bien sûr, représentées. Allez les verts!Cette année, avec une organisation commune du C.O.B, le club de rugby, et du Comité de Jumelage Bressuire-Leixlip, la soirée devrait être haute en couleurs. Avec, cela va de soi, une dominante de... [Lire la suite]
Posté par alain cadu à 06:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
11 mars 2012

Scott et les Bockers: Coaching gagnant

Le jour même du "crunch" entre l'Angleterre et la France en rugby, l'anglais Scott RIDER est venu coacher les Bockers bressuirais.Comme l'an dernier, (voir chroniques ci-dessous), il a balancé sa casquette de lanceur pour endosser l'habit de prof. Savoir-faire et faire-savoir Il ne s'agissait pas ce week-end au stade Métayer d'enfoncer la mélée ou de botter en touche! Il s'agissait avant tout de faire bénéficier les lanceurs bressuirais d'une expérience et d'un savoir-faire.Et à ce petit jeu le champion du monde 2010 de lancer de... [Lire la suite]
07 mars 2012

Scott Rider, les Bockers et les giboulées de Mars

Dans le temps, Mars était célèbre pour ses giboulées. A Bressuire comme ailleurs, les averses tombaient à flot. Il flottait dru sur le Bocage comme partout en France. Des pluies de troncs et de marteauxMais aujourd'hui à Bressuire, c'est désormais la règle depuis l'an dernier: les giboulées de Mars pleuvent sous forme de pierres, marteaux ou poids divers au stade de Malabrit. Cela va être le cas ce week-end encore au stade: le champion 2010 de lancer de pierre Scott RIDER revient en Bocage pour faire pleuvoir avec les Bockers des... [Lire la suite]
03 mars 2012

15,000 visitors: A triple H for the blog

France may have lost her triple A, but the Highland Games blog is flourishing : the total number of visitors has now passed the 15,000 mark and since the beginning of the year, there have already been 2,600 visitors, mostly from France but with a good third hailing from the UK, Belgium and the US.   The blog’s secret weapon? The triple H! Haggis, Handigames and Highlandia.   H as in Haggis   In the month of January alone the blog notched up a record 1289 visitors largely thanks to its coverage of the Burns... [Lire la suite]
Posté par alain cadu à 09:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
25 février 2012

15.000 visiteurs: Un triple H pour le blog

Alors que la France vient de perdre son triple A, le blog au triple galop bat ses records de fréquentation... Grâce à un triple H: Haggis, HandiJeux oubliés et Highlandie. Enterré le H de guerre! Stupéfiant le H des Highlands! Franchie allègrement la barre des 15.000 visiteurs, avec au moins trois mois d'avance sur les prévisions les plus optimistes. Merci du fond du coeur pour votre soutien au haggis et aux produits dérivés de l'Ecosse. Ils valent au blog plus de 2.600 visiteurs depuis le début de l'année avec une moyenne de 42... [Lire la suite]

25 février 2012

EDITO : D comme Disparition

On peut être internet sans être très net. La preuve! Lors de mon dernier mail, j'ai involontairement créé un malaise chez les fidèles du blog que j'invitais à rejoindre d'un clic le www.highlangames.canalblog.com. Le "d" oublié En oubliant le "d" de highland sur le lien www.highlandgames.canalblog.com, j'ai fait craindre à plusieurs abonnés la disparition du blog (rassurez-vous, mich, on est toujours en ligne!). L'orthographe douteuse empêchant toute connexion, les lecteurs vigilants sont aussi venus à la rescousse. Ainsi,... [Lire la suite]
15 février 2012

Le Burns Supper (1): I CAN'T GET NO HAGGISFACTION

MISE A JOUR Depuis l'édition 2012 du Burns supper hier soir à Terves, pas un des 200 convives ne peut entonner avec Mick Jagger: "I can't get no haggisfaction".Ce souper avec, en vedette, la spécialité écossaise chantée par le poète Robert BURNS a été mis en musique par le plus bressuirais des écossais Gavin ANDERSON. La panse de brebis farcieEt plus un convive désormais ne médit sur cette panse de brebis farcie surtout si, en plus, il a cliqué sur HAGGIS. Plus question d'ironiser avec ce vieux chenapan de Jacques Bodoin. ... [Lire la suite]
Posté par alain cadu à 02:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
14 février 2012

Le Burns supper (2): le haggis côté cuisine

Pour servir 200 convives à un Burns Supper, à Bressuire comme ailleurs il faut du monde en coulisse. En plus des cuisiniers venus spécialement d'Ecosse, il faut toute une armée de petites mains pour servir un menu typique de ce genre d'évènement le classique cock-a-leekie soup, une soupe à base de poule et de poireaux avec, en prime, un pruneau cuit n'entravant en rien l'élocution pour ce virelangue classique de notre belle langue pleine d'embûches: "pruneau cuit, pruneau cru" l'éternel "Haggis, neeps and tatties" en plat de... [Lire la suite]
12 février 2012

Burn's supper(4): Akikilélekilt?

Petit intermède en attendant le dernier volet de la saga du haggis : "Sonnet qu'un au revoir" et les remerciements officiels pour votre assiduité record en janvier. Le bloggeur, comme s'il n'avait rien d'autre à faire, lance un grand concours inspiré par son paparazzi d'un soir, Louis FRADIN qui, toute la soirée, n'a pas lâché les porteurs de jupes à carreaux. Il ne les a pas kilté d'un oeil...Cela s'appelle: Akikilélekilt? A vous de voir si vous reconnaissez les six ci-dessous au vu des carreaux ou du tartan, de la prestance ou du... [Lire la suite]