03 février 2014

Burns Supper (4):"Auld Lang Syne" ou le bon vieux temps

Il est de tradition en Ecosse de se quitter sur "Auld Lang Syne" communément repris en France par "Ce n'est qu'un au revoir". As usual, everybody sings "Auld Lang Syne" at the end of a Burns Supper Bressuire pour son Burns Supper ne pouvait y échapper. That was the case in Bressuire the Scot at the end of the Burns SupperNormal! Le texte est signé, tout comme "Address to the Haggis" ou "Ye, Jacobites by name"... Robert BURNS. Everybody knows the text was written by Robert Burns who loved haggis as much as the good old times ... [Lire la suite]

26 janvier 2014

Burns Supper (1): Haggis superstar

In Bressuire the Scot, we never forget to celebrate Robert BURNS and his "address to the Haggis". Of course, Gavin Anderson is always the right man in the right place for such a brilliant speech. Bressuire l'Ecossaise n'oublie pas de célébrer le poète Robert Burns et sa célèbre "ode au haggis" immortalisée sous l'appelation "la panse de brebis farcie". Et la voix écossaise du haggis appartient bien sûr au plus bressuirais des Ecossais: Gavin Anderson.Quant à Jean-Louis Coppet, il a pris la plume pour l'adapter dans notre... [Lire la suite]
Posté par alain cadu à 14:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
21 janvier 2014

Bressuire celebrates haggis and Robert Burns

ENGLISH VERSION (l'article en français à la suite) According to tradition, Bressuire will not forget to honour Robert Burns, the poet. And Scottish cooks will be in our city to prepare the famous haggis.Be sure nobody will have the opportunity to sing with the Rolling Stones :"I can't get no haggisfaction" But thanks to Mary Pinet, everybody can have the opportunity to celebrate it in poetry An Ode to Haggis by Mary PINET As Scotland’s favorite poet you are rightly remembered A Red Red Rose, Tam... [Lire la suite]
18 janvier 2014

Panse de brebis farcie: Bressuire célèbre le haggis

Il n'y a pas que les Highland Games dans la vie. Il y a aussi le haggis.Il est célébré tous les deux ans dans nos murs en l'honneur du plus grand poète écossais, Robert BURNS. Et l'édition 2014 est programmée pour le samedi 25 janvier et il reste encore des places (voir inscriptions en bas de la chronique) Souvenez-vous! Souvenez vous de la dernière édition organisée par le jumelage Bressuire-Fraserburg! Souvenez-vous de la cérémonie orchestrée par Gavin Anderson! Souvenez-vous de l'entrée triomphale du haggis! Ce fut une... [Lire la suite]
Posté par alain cadu à 12:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
15 février 2012

Le Burns Supper (1): I CAN'T GET NO HAGGISFACTION

MISE A JOUR Depuis l'édition 2012 du Burns supper hier soir à Terves, pas un des 200 convives ne peut entonner avec Mick Jagger: "I can't get no haggisfaction".Ce souper avec, en vedette, la spécialité écossaise chantée par le poète Robert BURNS a été mis en musique par le plus bressuirais des écossais Gavin ANDERSON. La panse de brebis farcieEt plus un convive désormais ne médit sur cette panse de brebis farcie surtout si, en plus, il a cliqué sur HAGGIS. Plus question d'ironiser avec ce vieux chenapan de Jacques Bodoin. ... [Lire la suite]
Posté par alain cadu à 02:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
14 février 2012

Le Burns supper (2): le haggis côté cuisine

Pour servir 200 convives à un Burns Supper, à Bressuire comme ailleurs il faut du monde en coulisse. En plus des cuisiniers venus spécialement d'Ecosse, il faut toute une armée de petites mains pour servir un menu typique de ce genre d'évènement le classique cock-a-leekie soup, une soupe à base de poule et de poireaux avec, en prime, un pruneau cuit n'entravant en rien l'élocution pour ce virelangue classique de notre belle langue pleine d'embûches: "pruneau cuit, pruneau cru" l'éternel "Haggis, neeps and tatties" en plat de... [Lire la suite]
13 février 2012

Le Burns Supper (3): C'est parti, mon kikilt!

Pas de Janvier écossais sans Burns Supper! Pas de Burns Supper sans danse écossaise! C'est bien le minimum requis pour digérer un haggis copieux et un cranachan roboratif. (voir chroniques précédentes et albums-photos) Il faut dire que les danseurs d'un soir avaient bien répété sous la houlette de Gavin ANDERSON, D.J. d'un soir et chaperon de ce thé dansant tardif en terre tervaise. Et en avant-deux la musique...Il faut dire, aussi, que le gros de la troupe comptait sur les Sauteriaux adeptes des avant-deux et autres bourrées... [Lire la suite]
11 février 2012

Le Burns Supper(5): Haggis, Sonnet qu'un au revoir

Robert BURNS est vraiment un des grands poètes populaires du monde anglo-saxon. Chaque lecteur du blog sait désormais qu'on lui doit "l'ode à un haggis", mais aussi le "ce n'est qu'un au revoir " des britanniques, le célèbre "Auld lang syne": Le poète écossais, en fait, n'hésitait pas à poéter plus haut que son cul: un ode par-ci, un sonnet par là. Pas étonnant que les écossais entonnent "Auld lang Syne" à chaque fin de soirée quand il faut se quitter...Ode au haggis: sonnet qu'un au revoir.Il paraît que Robert Burns, malgré son... [Lire la suite]
Posté par alain cadu à 22:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,