Highland games

Le blog vous avait annoncé sa sortie pour fin octobre.

C'est chose faite : la B.D. de Grolleau et Cado intitulée sobrement "Highland Games" est dans les librairies et dans mes petites minines de blogueur-speaker des jeux écossais à Bressuire

Vous pensez bien que j'ai consacré une attention particulière à cette bande dessinée chaudement recommandée par un ami Facebook ayant sans doute troqué  son pseudo Papa Rocaille pour celui de Papa Trouvaille.

Avec un oeil sur le script, un autre sur les dessins, et les deux ensemble sur les jeux de mots, cela va de soi!

I have a dream

Le pitch est simple et résumé autour de la table d'un resto breton où le hamburger a balancé la crêpe aux oubliettes : "Nico Cado veut aller défier les écossais sur leurs terres au lancer de tronc d'arbre ou au tir à a corde parce qu'une star écossaise le lui a ordonné dans un rêve".

Un peu taré, non ?

Pas du tout, c'est le départ pour une odyssée en camouniette collector de Quéven en petite Bretagne à Glasgow en Grande Bretagne.

Autant en emporte le van! Autant en emporte les vannes!

Le voyage des six pieds nickelés bretons se fera non seulement en van, mais aussi en vannes.

Quelques exemples : le whisky d'accueil est un Loch Attair, le Mac Do est un Fat Food et l'un des protagonistes est surnommé Fesses Noz avec pour devise "et mon cul, c'est du poulay?".

La jeune Azenor répond au doux surnom de "Queen Amann" alors que Glenn devient Kilt Kong avec une devise de derrière les fagots pour un retourneur de caber : "Tire aussi fort que t'es con!"

Et tout le reste est à l'avenant à défaut d'être à lavement:

La preuve en images avec:

- le classique chambrage du lanceur français par les écossais

20211027_140028

- un splendide tir à la corde arbitré par Sa majesté aux grandes oreilles avec gamelle au pied de son kilt rooyal laissant supposer un point de vue sur ses crown jewels, ses bilous de la couronne.

20211027_135929

- des pipe-bands et des danseuses, les sonorisateurs et l'atout charme de tout Highland Game qui se respecte.

20211027_135826

Et on n'oublie pas, of course, la promo aguichante du Loch Lomond qui ne tombe pas dans le lac et autres dessins subtils concernant les clichés écossais...

Et au final, bien sûr,  tout est bien qui finit bien pour les six lanceurs et lanceuses bretons.

Leur odyssée écossaise en van se termine mieux que celle d'Ulysse : les lanceurs français ne nous mènent même pas en bateau.

Cado bonus et Cadu de Noël 

Bien au contraire! Il y a même un Cado-bonus copieusement illustré à la fin du bouquin

Renversant, n'est-il pas?

couverture 60'sAllez donc l'acheter à la librairie du Fresneau ou à l'espace Leclerc où dans toute librairie qui ne dédaigne pas les jeux écossais.

Vous pourrez même en profiter pour acheter en même temps pour votre petit Noël ou pour celui de votre grand-mère - à moins que ce ne soit déjà fait -: "Années 60, une jeunesse bressuiraise"

A côté du "Highland games" accroché à  vos chaussures à  pointes, ce sera le cadeau-bonheur 100% bressuirais à glisser dans les charantaises à carreaux qui vous attendent douillettement sous le sapin...

Un Joyeux Noël, bien sûr,  après  cette réclame - maison sur l'air de "Mon beau sapin, roi des forêts,  que j'aime ta verdure"...

En même temps que la plongée dans le monde des Highland Games, on vous en propose une autre dans le Bressuire des années 60.

 

Alain

 

Highland Games de Grolleau et Cado

Eitions Delcourt / Mirages