20200112_095522(2)

Guillaume Chiron ne se contente pas de faire les beaux jours des expositions comme celle du château de Bressuire il y a quelque temps.

Il dévoile également ses montages délirants et ses collages abracadabrantesques dans un livre de clichés qui a fait le bonheur de plusieurs fans dont le blogueur sous les sapins de Noël.

Oups! un drôle de lancer...

Sobrement intitulé OUPS, il fait le bonheur des décalés de tout poil et dévoile une créativité débordante.

Vous en voulez une preuve?

La voici, la voilà...

Nul doute qu'elle va réjouir les amateurs du joyau des Highland games, le "tossing the caber" qui consiste à retourner un tronc d'arbre de 60 kilos et de près de 6 mètres de long.

Mais pour Guillaume, il y a mieux que le caber.

ce serait trop simple de jouer la tradition et de retourner un tronc d'arbre.

Devinez un peu ce que notre sportif va retourner au bout de son effort?

On est est encore tout retourné...

20200112_095720Projectile inédit

Il ne faudrait surtout pas croire que l'épreuve ne se prépare pas.

Il faut tout d'abord amener le projectile sur le terrain...

Comme contrairement au caber où il faut plusieurs porteurs pour alimenter un seul lanceurs, dans le lancer concocté par Guillaume, il 'y a qu'un seul porteur et un seul lanceur..

20200112_095325

Et Guillaume le prouve avec ce savant collage qui mériterait d'être sponsorisé par la charcuterie Bernier ou par Fleury-Michon..

20200112_095623

Alors, il ne reste plus qu'à attendre l'instant de vérité: le lanceur de saucisson géant peut prendre son élan.

Tossing the sausage

Ce n'est qu'ensuite qu'il pourra se remettre de son effort et goûter aux joies de ce dicton charcutier:

"Après les porcs, le réconfort"

Merci Guillaume pour ce regard décalé.

Merci pour cette belle tranche de vie artistico-sportive!

 

Alain Cadu