Après les bulletins des six premiers lanceurs aux Highland Games, place aux concurrents de la deuxième moitié du tableau. Ils ont droit, eux aussi, à la note attribuée par le blogueur accompagnée d'un commentaire déjanté (photo Régis VERGER)

2019_06_16_Highland_Games_0004Avec, bien évidemment, les photos en studio signées Jacques PAQUEREAU et sur le terrain proposées par Henriette BORBELY, Bernard CADU et Philippe BIDET-EMERIAU!

Svavar SIGURSTEINSSON, 7e  6,5/10

highland_studio_2019_JP023

L’une des vedettes à Bressuire malgré un classement modeste.

Il a brillé à la pierre et au fût en hauteur mais il a surtout régalé le public en menant de main de maître le clapping islandais en répondant avec plaisir et enthousiasme à la demande du speaker (photo Bernard CADU)

Jamais svavar de ses efforts, il a craché son enthousiasme et sa bonne humeur comme les volcans islandais crachent leur lave.

Pour le plus grand plaisir du public!

P1070136

Stefan KOLITSCH 8e 7/10

highland_studio_2019_JP025L’allemand a créé la surprise en remportant le caber du combiné le samedi.

Il a été le teuton flingueur du retourné de tronc d’arbre en récidivant le dimanche au championnat du monde individuel de cette discipline après un duel d'anthologie avec Johann LANGHORST.(photo Philippe BIDET-EMERIAU)

Notre cousin Germain d'outre-Rhin a su montrer aux bressuirais et aux organisateurs, malgré un concours moyen, qu'il était à l'heure du retourné de tronc,  un invité spécial!

Un invité de mark!

124106601_o

Fabien PATHENAY 9e 6/10

highland_studio_2019_JP027A 30 ans, le Frenchie pour son second concours mondial quitte la queue du peloton malgré un départ catastrophique à la pierre légère.

Pas question de lui jeter la pierre. Bien au contraire!

Venu de l'athlétisme où il pratiquait le marteau, le luzarchois a montré que, derrière lui, les lanceurs français montaient dans la hiérarchie mondiale.

Dans le concert européen et mondial, le double champion de France commence à faire le poids (photo Henriette BORBELY)

A condition de s'athlé à la tâche!

H Fabien poids

Irjo HAMALAINEN 10e 4/10

highland_studio_2019_JP040Le "duc des Ours" finlandais de 122 kg a été à la peine. Bressuire ne sera pas une date majeure dans sa tournée des Grands ducs. Mais à 42 ans, on ne touche pas au grizzly..

Il ne sauve sa dizième place d'un demi point devant notre Bocker que grâce à un coup d'éclat à la pierre lourde où il finit troisième.

Sinon il aurait complètement perdu le Nord...

H Yrjo poids        Maxime BILLEAUD, 11e, 5,5/10

highland_studio_2019_JP029Le facteur bressuirais a plutôt bien réussi sa première Tournée mondiale.

Malgré ses craintes légitimes, son concours face au gratin de la disciplime est passé comme une lettre à la poste avec, en plus, un record de France au lancer de pierre avec 12,07 mètres.

Il s'en est même fallu d'un demi-point pour qu'il termine à égalité avec l'Ours finlandais.

Il a eu raison de ne pas venir en condamné dans ce concours relevé. Il n'a pas eu besoin de mettre sa tête sur le billeaud!

Au contraire, il a pu la garder bien haute!

Et il n'y a aucune raison de lui jeter la pierre (photo Henriette BORBELY). Il s'en charge lui-même!

H Maxime pierre

Tibor KISS, 12e, 4/10

highland_studio_2019_JP008

Plutôt un effet Kiss cool, Kiss trop cool même pour le lanceur venu de Hongrie.

Il était pourtant accompagné par son équipe télé.

Il a coulé dans toutes les disciplines à babord comme à Tibor.

Sa dernière place derrière les deux français montre bien que les Highland Games à 39 ans ce n’est pas aussi facile qu’Hongrois.

Est-ce à cause des difficultés de langue qu'il n'a guère brillé dans un French Kiss qui lui était pourtant ouvert (photo Henriette BORBELY)?

Il nous doit une revanche!

H Tibor caber

En tous cas, merci aux douze lanceurs pour le magnifique spectacle qu'ils nous ont offert!

Alain CADU

Pour retrouver les 6 premiers:

les bulletins des six premiers lanceurs aux Highland Games

Et un grand merci à tous les photographes qui font confiance au blog des Highland Games!

Thanks again