Hland - Compétitions - PBE - (184) copieQuand on voit ce qu'il tombait à Bressuire les 15 et 16 juin dernier, on a de la peine à se fier aux dictons.

Des chats, des chiens et des boeufs de chez nous

En anglais, il pleut des chats et des chiens...

En patois de chez nous, o cheu des boeufs les cornes en bas...

Aux Highland Games de Bressuire, grâce aux magnifiques clichés de Philippe BIDET-EMERIAU pour Regards, il pleuvait des troncs et des marteaux.

La preuve en images!

Hland - Compétitions - PBE - (282) copieQue ce soit avec le champion de France Maxime REGNIEZ au marteau léger ou avec les lanceurs des mondiaux, on avait l'impression que le ciel nous tombait sur la tête.

Tout avait pourtant bien commencé avec Murdo MASTERSON et Johann LANGHORST devant un public venu en nombre au château de Bressuire

Hland - Compétitions - PBE - (79) bisEt tronc et tronc petit patapon..

Hland - Compétitions - PBE - (93) bisPuis tout a commencé a dégénéré si l'on se fie aux magnifiques clichés de Philippe BIDET.

Jamie GUNN l'écossais d'abord commence à disjoncter

Hland - Compétitions - PBE - (216) copiePuis l'allemand KOLITSCH et Murdo MASTERSON rivalisent d'audace

Hland - Compétitions - PBE - (184) copie

Hland - Compétitions - PBE - (193) copieDevant un tel spectacle, les Frenchies ne veulent pas être en reste et deviennent à leur tour marteaux.

N'est-ce pas Benjamen CASSADER?

Hland - Compétitions - PBE - (279) copieEt s'il n'est tombé que des marteaux et des troncs, on a échappé au pire.

Certains comme Skylar ARNESON l'américain et Svavar SIRGURSTEINSSON l'islandais s'apprêtaient à balancer des fûts.

Hland - Compétitions - PBE - (9) bis

Hland - Compétitions - PBE - (20)Heureusement le bressuirais Sébastien PIZON a confisqué le fût

Hland - Compétitions - PBE - (56) bisSinon, qu'est-ce qu'il serait tombé sur le public venu en nombre?

On n'ose l'imaginer...

Hland - Compétitions - PBE - (70) bisUn merci démultiplié à Philippe BIDET-EMERIAU de Regards pour ses clichés de la compétition.

On le retrouvera très vite pour d'autres chroniques...

Just wait and see!

Alain CADU