Aux Highland Games, il n'y a pas que la compétition qui compte.

Il y a aussi le cadre majestueux, l'ambiance et tous les à-côtés de cette manifestation qui mélange la fête, la danse, la musique et la force pure.

33207404_924825381059537_4049215022579056640_oEt à Thiron-Gardais la fête a été particulièrement réussie avec l'abbaye en fond de décor et une météo de rêve.

Pot-pourri photographique

Les photographes qui illustrent  votre blog ont bien saisi la diversité de cette manifestation, que ce soit Armelle PHILIPPE, votre blogueur ou encore Gérard VERNOIS.

Ils vous offrent unsouvenir des Jeux grâce à ce pot-pourri photographique avec ces miscellanées du championnat de France

Le retourné du caber par le champion des Masters

33154351_924824907726251_3695778354155225088_oLa grâce des danseuses de la Laynella School de Kelso

33144989_924816557727086_4320318714126794752_oL'animation musicale avec le Paris et District Pipe-Band et leur tambour-major Jacques Dransard

32918573_922600517948690_2835754635380129792_oL'élégance de Wesley, le luzarchois, au lancer de poids

33161901_924815197727222_5422516053672460288_oLa présence de Stéphane BERN à la remise des récompenses

33163092_924818877726854_7991127910834503680_oL'efficacité des juges-arbitres:

Pas de Jeux sans arbitres officiels. Que seraient les championnats de Highland Games sans Martine BRUNERIE, Franck POUHET et tous les autres juges indispensables pour une telle manifestation?

33317247_10204997703778207_895917383238025216_o

Le petit rosé qui réconforte

Pas de picole buissonnière pour les champions: la dégustation du Rosé de Loulou offerte par le château Marzin n'a pris place qu'à la fin des compétitions

DSCN4254Arroseur à rosé

Idem pour les sonneurs de cornemuse: faisant une entorse à la définition, il ont remplacé le "good whisky in the pipe and my lassie in the bag" par "un bon rosé dans les tuyaux et ma copine dans le sac"

DSCN4257

Le respect d'une tradition millénaire: le tir à la corde pour petits et grands

33133679_10204997725138741_5357623422861967360_o

Un chieftain pour frapper le bouclier:

Il l'a frappé, selon la tradition, aux quatre points cardinaux: c'est au maire Victor PROVOT qu'est revenu l'honneur d'ouvrir les championnats de France de Thiron-Gardais

33105810_10204997399650604_3483244233974874112_o"Tout feu, tout flamme"

Fidèle à la tradition médiévale de Tiron, les troubadours et les cracheurs de feu étaient, eux aussi, de la fête avec les Goliards et les Korrigans (photos Armelle PHILIPPE).

33424546_924817954393613_7113938779735326720_o

33145810_924832334392175_3670804420704075776_oEux aussi, comme les pipers, les danseuses et les lanceurs ont mis le feu pour la plus grande satisfaction des visiteurs venus nombreux le dimanche après-midi.

Les prochains grands rendez-vous en France

Reste à espérer que cette flamme contribuera à la propagation des Highland Games en France: après Thiron-Gardais au week-end de la Pentecôte, deux gros rendez-vous sont attendus dans les douze mois à venir:

- le dimanche 30 septembre 2018 à Luzarches pour le championnat d'Europe des moins de 90 kilos

DSCN4235

- les samedi et dimanche 15 et 16 juin 2019 à Bressuire pour le championnat du monde dans cette même catégorie

DSCN4231Merci à Armelle PHILLE et Gérard VERNOIS pour leurs photos et rendez-vous à Luzarches et Bressuire pour tous les fans de Highland Games.

Alain CADU