MISE A JOUR Un dessin vaut tous les éditos et on ne remerciera jamais assez le bressuirais KAYO pour son accueil explosif au crayon noir du 200.000e visiteur/visiteuse du blog.

marteau retouchéEt, le hasard faisant bien les choses, il ou elle a cliqué dans la foulée des championnats de France en présence de Stéphane BERN et de la caméra de la BBC venue suivre le journaliste royal jusqu'à la cérémonie protocolaire de Thiron-Gardais.

On aurait presque pu aux célèbres Jeux de Braemar où la famille royale qui vient en voisin depuis son château de Balmoral a ses habitudes aux Highland Games

bbc1Une coincidence pour le moins opportune et symbolique!

Bressuire-the-Scot

Qui aurait pu deviner il y a vingt ans que des compétitions de Highland Games, sport quasi-inconnu en France à l'époque, attireraient au château de Bressuire jusqu'à 12.000 spectateurs?

Qui aurait pu prédire, en effet, qu'un jour une ville des Deux-Sèvres accueillerait les championnats du monde d'un sport né en Ecosse avec le gratin des lanceurs venu des Etats-Unis, du Canada, de Nouvelle Zélande et, bien sûr aussi, d'Europe de l'est et d'Ecosse, comme ce fut le cas en 2015?

003 MBQui aurait pu envisager que votre blog dédié aux Highland Games franchirait un jour le cap complètement inimaginable des 200.000 visiteurs?

Personne, assurément!

Bressuire highland jb bisEt pourtant, c'est devenu une réalité en une petite dizaine d'années.

Alors merci à tous d'être venu un jour ou l'autre consulter ce blog qui assure la promotion des Highland Games, mais aussi du sport et de l'esprit de bénévolat qui anime notre ville devenue pour le blog Bressuire-the-Scot.

Sans les champions, sans les bénévoles, sans les photographes, sans les pipe-bands et les danseuses celtiques, sans les contributeurs passionnés rien n'aurait été possible.

Bal(l)ade écossaise

Sans le coup de folie (ou de génie, c'est selon!) de Jean-Louis COPPET proposant des Highland Games au château à la fin du XXe siècle, Bressuire ne serait jamais devenue l'écrin de cette bal(l)ade écossaise. ouverte aux champions du monde entier.

10 5

Et, aujourd'hui, Bressuire-la-Bocaine est devenue Bressuire-the-Scot, reconnue dans le monde des Jeux écossais pour son décor magique, pour son savoir-faire et pour la pléiade de champions qui viennent s'y affronter tout un week-end de juin.

Peut-être alors ne faut-il plus s'étonner de voir des milliers de fans s'intéresser aux Jeux bressuirais et s'abonner à la lecture des exploits des Highlanders sur le blog!

09 14Alors, bravo et merci à tous pour votre enthousiasme et votre fidélité avec, en conclusion, un petit florilège d'avis sur les Highland Games de Bressuire à l'occasion du clic symbolique du 200.000e visiteur sur le www.highlandgames.canalblog.com

En rendez-vous pour nos prochains jeux en juin 2019!

Alain CADU