Chacun sait que le Graal du fan de pipe-bands, c'est d'entendre le "Flower of Scotland".

Que ce soit à Bressuire lors des Highland Games (photo) ou à Edimbourg dans le saint des saints de l'Ecosse, le stade de Murrayfield, les Fleurs d'Ecosse à la sauce cornemusière sont inoubliables.

HIGHLAND_GAMES_R_VERGER_006Et, au vu du désastre rugbystique français de dimanche dernier lors d'Ecosse-France en Tournoi des Six nations, le meilleur du match reste incontestablement l'hymne écossais avant le coup d'envoi.

Voyez-un peu avec ce lien:

https://www.facebook.com/sixnationsrugby/videos/10155649233612772/

Il n'est donc pas étonnant qu'avec une telle ferveur l'équipe écossaise se soit montrée en fin de match beaucoup plus fringante que l'équipe de France en pleine déconfiture depuis deux ans.

Faudra t'il un nouvel hymne à notre pays pour rebooster des joueurs qui semblent désormais bien loin de leur gloire d'antan?

Le "Flower of Scotland", bien plus que notre trop militaire "Marseillaise" est de toute évidence la signature musicale incontournable de nos amis outre-Manche de l'Auld Alliance.

On l'écoute toujours avec beaucoup d'émotion en Ecosse, mais aussi en France -et particulièrement à Bressuire, comme ce fut le cas lors des nombreux Highland Games accueillis au château.

Bressuire highland jbOn a aimé cet hymne interprété par les pipe-bands au château.

On a aimé "Les fleurs d'Ecosse" interprétées par les scolaires à l'issue de leurs Highland Games sous la conduite de Gavin Anderson

On les a aimées aussi chantées par l'Ensemble vocal bressuirais sous la direction d'Emmanuel Boulanger

Dailymotion video

A Edimbourg comme à Bressuire, les flowers of Scotland poussent, poussent, poussent...

Elles ont même un petit parfum enivrant dont on ne se lasse jamais.

Même en cas de déroute en rugby, elles restent toujours largement au dessus de la mélée.

Alain