jamblan 1

Un siècle! Déjà un siècle que le Bressuirais Jamblan a composé ce "Bressuire 1918" aujourd'hui illustré par Kayo, un autre bressuirais pur-jus.

C'est à lui, en effet, qu'est revenu le privilège de mettre en images le Bressuire poétisé par Jamblan alors qu'il n'avait que 18 ans.

"Bressuire 1918" : C'est le titre du poème de Jamblan et l'occasion pour le blog de célébrer le centenaire

Né dans nos murs, le chansonnier parisien avait chanté en vers sa ville natale en racontant son parcours des Sicaudières à Chachon, de Saint-Joseph à l'église Notre-Dame, de Chasson au château.

Oubliant d'être ingrate, Bressuire a même donné à Jamblan une rue du côté de Chachon et une plaque sur le mur de sa maison d'enfance face au square de la gare.

Il est difficile, en effet, de ne pas honorer ceux qui ont chanté la ville urbi et orbi, à Bressuire et à Paris.

Scan 0001 Kayo jpeg

Jamblan 3

jamblan 4

Jamblan 5

Le blog reviendra en B.D. sur le parcours exceptionnel du bressuirais Jean Blanvillain dit -par double apocope- Jamblan.

De Bressuire à Paris, il a taillé sa route comme chansonnier et comme parolier.

DSCF4367 B -Cent ans pile après son poème, l'enfant du siècle né en 1900 n'est pas oublié dans nos murs.

Pas étonnant que la rue qui porte son nom se trouve du côté de Chachon qu'à l'époque on appelait Chasson.

Si, pour lui, tout s'est terminé en chanson, tout a commencé du côté de Chasson!

La vie de Jamblan en images

Rendez-vous dans quelques jours pour retrouver sa carrière en B.D. grâce à KAYO, le dessinateur, et à Jean RULIER, l'organisateur des hommages à Jamblan en terre bressuiraise

Bernard Caillaud dit Kayo fait partie des Bressuirais qui comptent dans le domaine du dessin et de la musique.

On lui doit nombre de caricatures pour les journaux et de dessins muraux urbi et orbi. Et les enfants du baby-boom n'oublient pas qu'il fut également dans les années 60 et 70 le batteur tonique des Foundation Sets.

Merci également à Marylise Hirtz, responsable des archives municipales pour sa collaboration.

A bientôt pour une nouvelle B.D. signée Kayo sur la carrière de Jamblan dont les textes ont été chantés par Patachou et même repris par Franck SINATRA.

Qui dit mieux?

 

Alain CADU