09 août 2017

Pourquoi Lavillenie peut dire merci aux Highland Games

MISE A JOUR Sans les Highland Games aujourd'hui quasi millénaires, Renaud Lavillenie n'aurait sans doute pas glané hier soir une cinquième médaille aux championnats du monde d'athlétisme de Londres. Sans les Highland Games, il n'aurait sans doute pas fait la une de l'Equipe du 1er février 2014 (photo) pour ses 6m08 avant de faire plus hallucinant encore le 15 février en s'emparant du record du monde en salle avec 6m16.Pourquoi, me direz-vous, ce lien entre la perche et les Highland Games? Oui Pourquoi? Why? Warum? En voiture... [Lire la suite]