Dans la grande famille des Highland Games, les allemands sont un peu nos cousins germains.

Il était donc évident de donner la parole à l'un de nos bénévoles, président du comité de jumelage franco-allemand.

DSCF1776(1)Et quand il s'agit de prendre la plume pour écrire un mot, Christian DESBOIS n'est jamais avare de ses écrits.

Cette année encore, il nous parle de l'Allemagne à travers la famille DOROW.

Et, selon sa formule, il nous en parle amic'allemand.

Les Highland Games de Christian DESBOIS

"C’était le soir du premier jour, le samedi 10 juin. Les participants aux championnats d’Europe de Highland Games étaient réunis sous le tivoli pour dîner ensemble. Parmi eux figurait Daniel Dorow, représentant l’Allemagne.

A la demande d’un court entretien, sollicité par des membres du comité de jumelage Bressuire-Friedberg, Daniel acquiesca d’emblée. « Nous allons quitter la tente pour se mettre à l’écart » ?

Sehr romantisch

Dans le petit jardinet qui côtoie « la petite maison dans la prairie », Daniel eut ce mot «Es ist sehr romantisch »… »

Il n’eut pas le temps d’entamer la conversation qu’il fut rejoint par son père Hand-Dieter Dorow et sa Muti (maman) Margerit (photo Christian DESBOIS), trop heureuse d’entendre parler allemand dans ce village plutôt anglophone.

Papa arrive en kilt, honorant ses fonctions de juge-arbitre à Bressuire (photo Jean-Patrick JOLLY) et de président de la GHGF (German Highland Games Federation), qu’il a fondée en 2012 avec Francis Brebner.

_MG_7139L'accueil bressuirais? Une référence

D’emblée, Daniel 28 ans, ne tarit pas d’éloges sur l’organisation des championnats d’Europe à Bressuire. Et surtout sur l’accueil des habitants :

« Nous avons été très surpris et heureux d’un tel enthousiasme des bénévoles. Vraiment, c’est impressionnant et je ne crois que ce soit possible chez nous de réunir tant de gens. Bressuire est vraiment  une référence ».

Il avait déjà pu affûter cette impression, puisque c’est avec lui que les élèves des classes germaniques du collège Supervielle avaient communiqué en allemand (à retrouver d'un clic sur le blog)

Un profil de décathlonnien

Habitant avec des parents à Fürstenwalde près de Berlin, Daniel a le profil d’un décathlonien (photo Louis FRADIN). Ce gendre idéal suit les traces de son père, puisque Hans-Dieter fut champion d’Allemagne. Il est d’ailleurs l’actuel détenteur du record d’Allemagne du lancer du marteau écossais (7,25 kg) avec un jet de 39,69 m.

IMG_6585Daniel est venu à plusieurs reprises à Bressuire. Mais pour cette participation aux « Europe » 2017 à Bressuire, il gardera un souvenir mitigé.

Une Muti indulgente:

Sa cinquième place au classement final ne le satisfait qu’à demi.  Mais « Muti » qui avait décelé une certaine méforme relativise cette déception. « C’est une bonne place dans le contexte relevé de cette épreuve… ».

Si maman le dit....

Et les Dorow espèrent bien revenir en Bocage pour défendre avec brio les couleurs de l’Allemagne."

 

Christian DESBOIS

Merci à Christian DESBOIS, Jean-Patrick JOLLY et Louis FRADIN pour leurs photos