On connaissait, immortalisé par Julien Clerc, le coeur de rocker.

V'la t'y pas que du côté de Saint-Porchaire s'est installée la peur du Bocker.

C'est vrai qu'ils ont parfois l'air inquiétants, ces grands garçons en jupe à carreaux...

P1040305C'est un message Facebook de Frédéric Dallet qui m'a mis la puce à l'oreille avec cet avertissement lancé à ses collègues Bockers

"Petite info pratique: Si vous allez vous entraîner aux highland games sur le stabilisé de Saint Porchaire, faites des coucous amicaux à tous ceux que vous voyez , et surtout aux petites dames du voisinage"

Et pourquoi donc, s'il te plaît, Frédéric?

"Cela évitera de faire peur à l'une d'elles avec nos airs inquiétants et nos cris de bêtes fauves".

Ah bon, et alors?

"Elle a appelé nos amis de la maréchaussée qui sont venus nous rencontrer et qui sont ensuite allés la rassurer."

MascotteMaintenant à cause des bockers, je laisse tomber mon "22, v'là les clics" cher au blogueur.

Place au "22, v'la les flics"!

Tapage diurne pour les Bockers

Et, pour Bockie et sa bande, les sujets de contraventions ne manquent pas en dehors des hurlements de bêtes sauvages: virages mal négociés au lancer de poids, jets de pierre aux voisins, tapage diurne en propulsant leurs engins, excès de vitesse au lancer de tronc, détournement de marteaux etc...

Maintenant, les gars vous êtes prévenus: On lance gentiment!

Ni les nouveaux présidents du club ni les gendarmes n'ont envie d'entendre les petites dames du voisinage leur hurler en pleine tronche leur ressentiment à votre égard

"Ah, les flics, ah les flics, ils m'ont rendu marteau"

Désolé, ma petite dame! Vous en êtes kilt pour une grosse frayeur...

On va les gronder, madame, ces vilains bockers, car on ne peut pas leur confisquer leurs jouets. Et pour vous faire plaisir, on va les envoyer valdinguer

A vos marques! Prêts, lancez, c'est parti mon kikilt!

Bon vol, petit Bocker perturbateur!

12049230_861121703983723_8729382173084950965_n