Depuis l'expo Michel Séméniako à la Chapelle Saint Cyprien, le blogueur ne voit plus Bressuire de la même manière.

Suite à une exposition un peu trop prolongée aux clichés du photographe Michel Séméniako à la Chapelle Saint Cyprien, il est même victime d'effets secondaires et tend à voir double.

Il doit être victime d'hallucinations puisque, dans Bressuire la Bocaine, il voit tantôt des kilts en goguette tantôt des couleurs bizarroïdes un peu partout dans la ville

imageC'est grave, docteur? Il voit des écossais partout en train de jouer de la cornemuse.

Il prétend que notre Bressuire-sur-Dolo s'est transformée par magie en une Bressuire-the-Scot multicolore.

Ce n'est plus la fanfare locale qui a droit de cité place Notre-Dame, ce sont les pipe-bands.

Avec des cornemuses en guise de clairon!

Highland Denis 399Et quand la ville n'est plus envahie par les écossais et qu'il rouvre les yeux, c'est encore pire: Bressuire a pris de drôles de couleurs jamais vues auparavant.

Regardez un peu!

Capture d’écran 2015-10-11 à 09Et que dire de la mairie bressuiraise?

C'est encore pire!

Vu la contexte municipal actuel, on aurait pu s'attendre à une invasion de golfeurs venus faire un petit tour ou un petit trou, je ne sais plus.

Que nenni, les amis!

Qui débarque devant l'hôtel de ville? Des lanceurs de troncs d'arbre dépassant allègrement le quintal!

IMG_2768 (1280x860)Et par la magie d'un photographe taquin prenant ses objectifs pour des lanternes de couleur, clic-clac: les lanceurs laissent le devant de la scène à des danseurs de salsa...

Le blogueur sonné n'y a vu que du bleu!

!cid_8FA7ECB0-8F73-43D1-AD33-0B380EAFD3FE@BelkinCe n'est pas seulement en centre-ville que le blogueur hallucine: c'est la même chose au château.

Lui aussi est hanté par les pipers écossais venus faire résonner nos murailles millénairesIMG_5389Et dès qu'il a le dos tourné, c'est encore la même chose.

Le château sans doute transfiguré par la musique stridente et les kilts bigarrés lui en fait voir de toutes les couleurs...

On dirait que la nuit emflamme le château et embrume son esprit...alors que ce n'est pas une lumière.

Chateau porteRésultat: Le blogueur pourtant vieux bressuirais ne sait plus où il habite

Il ne lui restait qu'à prendre l'air et à se mettre au vert pour se soigner à la campagne.

Pas mieux!

Sur quoi tombe t'il?

Je vous le donne en mille! Je vous le donne Emile!

Un lanceur bocain, Cédric PICARD, qui a oublié sa jupe en tartan (t'es pas un peu marteau-Picard?) balance une pierre sous les encouragements meuglés par un troupeau vaches bocaines.

Elles sont sous le charme alors qu'elles n'ont même pas le loisir de reluquer les dessous de son kilt.

vachesComme le photographe, j'ai du prendre la pierre sur le coin de la tronche.

Résultat: au lieu de voir des éléphants roses, je vois des vaches multicolores qui semblent me demander: "Alors, Alain ,quel bovin vous amène?"

Cela ne leur a pas enlevé le sens de l'humour. Elles sont devenues de vraies broute-en-train...

Clazay04Mais elles aussi me font ruminer en prenant de drôles de couleurs en plein milieu de la nuit

Merci Michel Séméniako!

Tu a rendu le blogueur un peu fou

Que dis-je?

Tu as rendu le fan de Highland Games complètement marteau

 

Alain CADU