Des Highland Games au château sous le soleil, c'est un régal

1506-130012_HG2015Samedi qui rit, dimanche qui pleure... Quand la pluie fait des claquettes, le château a une autre allure

1506-142652_HG2015Entre le samedi et le dimanche, il n'y avait pas photo

C'était génial sous le soleil du samedi.

Mais les athlètes, les spectateurs et les bénévoles ont encore été plus grands le dimanche malgré les conditions dantesques.

Ce n'était pas l'apocalypse, mais le déluge!

1506-141989_HG2015

1506-141488_HG2015

IMG_0427Il n'y a même pas eu de"Flowers of Scotland" pour les sonneurs: juste des "Showers of Scotland", ces averses d'Ecosse qui ont déboulé en trombes à Bressuire-the-Scot

1506-141430_HG2015Pour les anglais et les écossais, il pleuvait des chats et des chiens, expression empruntée au Lewis Carroll d'Alice au pays des merveilles.

Pour les français, il pleuvait des cordes, tellement de cordes qu'on aurait pu organiser des milliers de "tugs of war", ce tir à la corde qui fait partie du paysage des Jeux écossais.

Cela n'a pas empêché les athlètes de lancer des marteaux entre les gouttes pour le plus grand plaisir des spectateurs restés jusqu'au bout.

Jusqu'au bout de la pluie...

1506-142585_HG2015Un grand bravo à tous les acteurs de ces Jeux exceptionnels: lanceurs, juges, organisateurs, spectateurs, danseurs ou sonneurs de cornemuse.

Ils ont tous permis à Bressuire d'avoir samedi sous le soleil des grands championnats du monde.

Et sous le déluge du dimanche, les Jeux n'ont pas seulement été grands.

Ils ont été encore plus grands..

Alain CADU

Photos:

Thierry TURC et Louis FRADIN

A Voir aussi l'album-photo n°2 de Louis FRADIN