Mascotte

Pendant la réunion des bénévoles à Body Nature sur laquelle nous reviendrons très vite, le président Jean-Louis COPPET a révélé le nom de la mascotte.

Elle s'appellera BOCKIE, un choix qui ne titille guère les papilles du blogueur. (voir Un Bockie venu d'ailleurs)

D'autant que ce patronyme surgi de nulle part ne faisait même pas partie de la liste des six finalistes retenus où l'on retrouvait Scottie, Kiltix, Mac Scott et d'autres encore qui sont passés à la trappe de la postérité.

Mais qu'importe le nom pourvu qu'on ait la mascotte!

Le blogueur fait depuis longtemps une allergie au  BOC(K) utilisé ad libitum en nos contrées bocaines.

Après le Bocapole, les Bockers et le Bockhighland parfait mariage scotto-bocain, le Bockie semble être la goutte de jus de pomme qui fait déborder le vase de whisky.

_ND70755

En attendant, mettez-vous dans les starting-b(l)ocks.

A vos marques, prêts, partez!

Top départ pour la légende de Bockie racontée par son papa Jean-Claude BORDONNAT

 

Il était une fois BOCKIE...

"C'était il y a fort longtemps dans le pays du Bocage.

Bockie était un jeune paysan très dynamique qui n'avait peur de rien.

Il était très curieux de nature et il ne comprennait pas pourquoi le ciel ne tombait pas. Il en était arrivé à la conclusion qu'il y avait forcément un endroit qui le faisait tenir en l'air.

Il décida de trouver l'endroit où la terre touche le ciel.

Il prépara son départ et la veille on fit une grande fête. Ce fut l'occasion d'un grand repas et, bien sûr, on bût la typique boisson du Bocage à base de jus de pommes et de raisins fermentés.

Quand la fête se termina, on fit aussi comme de coutume  une ovation en guise d'encouragement pour Bockie dans sa quête:

HIP, HIP, HIP! BOCKIE!

Le lendemain Bockie prit la route du Nord....

La suite d'un petit click histoire_de_Bockie

 

2014 11 nov body nature 006EN LIGNE LUNDI PROCHAIN:

"Mon bénévole chez les Body naturistes"

J'ai bien peur que le blogueur soit revenu brindezingue de sa visite en compagnie des bénévoles au siège de Body Nature à la Vacherasse de Nueil-les-Aubiers.

Il faut dire qu'il a adopté le principe:"Chassez le Body naturel, il revient au grand galop"

A moins que ce ne soit:

"Chassez le Body-naturiste, il revient au bungalow!"

Rendez-vous lundi pour cette chronique décalée illustrée par les clichés de Louis FRADIN, paparrazi reconnu.

Alain