La polémique sur la journée de la jupe à Nantes ne pouvait laisser le blogueur indifférent.

hamon-parle-de-mensonges-lorigine-de-la-polemiqueEn soutien, il a passé son vendredi en kilt.

Mais au slogan "Ce que soulève la jupe", il a répondu "Pas question de soulever mon kilt".

Sans dessous dessous

En kilt, chacun sait qu'il faut se tenir à carreaux.

En kilt, comme en jupe, il convient de se méfier du vent fripon et il y a beau temps que je suis vigileant sur le précepte du "Tartan en emporte le vent"...

A quoi bon faire mauvais genre en se mettant sens dessus dessous et surtout sans dessous dessous!

A quoi bon entonner "Slip slip slip hourrah" sous prétexte qu'il faut défendre ou combattre la théorie du genre!

2014 04 022 bis kiltCe que soulève le kilt: le diaporama du blogueur

Le blogueur veut bien soulever des montagnes pour les Highland Games, mais il ne veut pas soulever sa jupe à carreaux.

Il a suffisamment soulevé celle des Heavies en plein effort aux Highland Games de Bressuire.

C'est l'occasion de revoir les archives "sous les kilts", le dossier fétiche du blog des Highland Games.

A consommer ou reconsommer sans modération

A voir d'un clic en kiltorama

Tissu d'âneries

Le blogueur veut bien prendre le sujet à drap le corps et vous savez qu'il est toujours prêt à débiter son tissu, spécialement quand il s'agit d'un tissu d'âneries.

Alors, en bon élève, il a repris comme les lycéens nantais son cartable, sa gomme et ses crayons pour retourner à l'école.

Et maintenant que la journée de la jupe est passée, il a laissé tombé le kilt et le cartable.

Mais sa gomme s'est effacée et son crayon en a profité pour se tailler.

Il était donc temps, après cette journée de la jupe à la sauce écossaise,de tout laisser tomber.

Sauf le kilt, cela va de soi(e)!

 

Alain CADU