évolution de lespece marteauIl n'y a pas eu besoin des cornemuses ecossaises pour couvrir le silence assourdissant des deux listes bressuiraises face aux questions du blogueur.

Alors, faute de réponse des candidats, le blogueur reprend son interview-marteau (voir Partie 1 ci-dessous) et il continue à enfoncer le clou.

Il s'est donné carte blanche pour répondre aux dix questions décalées que les deux listes ont soigneusement évitées.

En adoptant la politique de l'autruche!

"Bressuire Ensemble" a manqué d'audace et "De l'audace pour Bressuire" n'a pas répondu dans un bel ensemble.

Porte-voix et porte-plume

Alors comme dans "L'homme qui tua Liberty Valance", le blog applique la réplique-culte du film: "Quand la fiction est plus belle que la réalité, on publie la fiction"

Etant donné qu' il n'y a eu de la part des deux listes aucune réalité écrite ou orale, le blogueur a beau jeu de poster ses réponses fictives à des questions bien réelles sur le phénomène Highland Games à Bressuire.

La force des Jeux porte haut les couleurs de Bressuire et assoit sa notoriété, via les media locaux dont le site et le blog des Highlands, bien au-delà du Bocage.

bannière HG 2

Le porte-voix des Highlands se transforme donc en porte-plumes pour des candidats qui n'ont pris leur plume ni pour écrire un mot ni pour gagner des voix...

Ont-ils eu peur de passer, à cause d'une interview-marteau, pour des manches?

En attendant, pour les questions 6 à 10, c'est reparti, mon kiki!

C'est reparti, mon kikilt!

 

Tee party: des p'tits trous, toujours des p'tits trous

L’Ecosse est la terre des 18 trous. Dans votre campagne, le golf est-il une erreur de parcours ?

Gaelle BERNAUDC’est le 19e trou qui nous inquiète : le trou dans les finances locales. Et je suis à fond derrière Oscar Wilde quand il dit : "une partie de golf, c’est une belle promenade de gâchée".

Jean-Michel BERNIER : A Bressuire je m’y connais en clubs : après le Tennis-Club et le Football club que j’ai présidés, faites-moi confiance : je sais manier le club de golf

 

Jean- Pierre 1En avant la musique

Qui sera votre ministre des sports ? Sera-t-il prêt, comme Jean-Pierre Fagnon le titulaire actuel qui a été le chieftain des Highlands 2013,  à porter le kilt et à remplacer le clairon par la cornemuse ?

JMB  : Question indiscrète. C’est top secret. En sport on ne dévoile la composition de l’équipe qu’au dernier moment

GB : Pour nous la question ne se pose pas. Ce n’est ni de la cornemuse ni du clairon. C’est du pipeau !

 

Dans un fauteuil ou sur un strapontin

Bressuire est dotée d’un nouveau cinéma ? Etes-vous plutôt « Kilt Bill » ou « Tartan en emporte le vent ? »

JMB et GB : Aujourd’hui, ce n’est ni le fauteuil rouge ni le strapontin municipal qui nous intéresse. C’est le fauteuil de maire

 

De quoi ruminer: humour vache

Les vaches des Highlands décorent la campagne bressuiraise mais n’alimentent guère la campagne électorale. Comptez-vous les garder ou les envoyer paître ?

2014 02 inondation 058

GB : On propose une  alternative à la Coulée Verte. Pourquoi n’iraient-elles pas brouter les vertes pâtures du golf ?

JMB : Et vous croyez que les golfeurs  vont  leur demander avec le sourire : « Bonjour ! Quel bovin vous amène ? »

 

Giboulées de mars

La météo compte beaucoup pour les Highlands comme pour les élections. Craignez-vous la douche écossaise le 23 mars ?

JMBLa météo est le Bernier de mes soucis. (Il s’en va en chantonnant « Le maire qu’on voir danser le long des golfs clairs a des reflets d’argent…)

GB : Vous voyez, quand on parle d’Ecosse, il file à l’anglaise. Mais pour notre liste, le golf est loin d’être le caddie de nos soucis.

Alain Mike

 

Merci, Jean-Michel et Gaëlle, pour cette interview.

Pour le maire actuel, elle semble être également le Bernier de ses soucis.

Pour la candidate d'opposition, elle reste plutot le caddie de ses soucis!

Dommage!

Les doigts dans le net

L'implication des 200 volontaires des Highland Games et de leur blogueur derrière  leur président  Jean-Louis Coppet méritait sans doute un peu plus de communication de votre part!

Sur le net, il vous aurait suffit de remplacer "pas de com" par "point.com".

Grâce au blog décalé, vous auriez pu communiquer facile...

Vous auriez pu communiquer les doigts dans le net!

Je reprends mes clics et mes claques.

A vous les studios!

 Alain CADU

Le commentaire (par mail) de Louis-Marie GOBIN (liste Gaëlle BERNAUD)

Bravo d'avoir traité un sujet fort sérieux par l' HUMOUR ...
Ce qu'en ce moment, nous tous, n'arrivons pas à pratiquer suffisamment....Et vous venez de démontrer que sur ce point les 2 équipes sont à égalité sur l'épreuve que vous avez proposée...zéro à zéro....
Et d'accord avec vous, en toute objectivité "humoristique", le challenge est sérieux .....et ouvert.... jusqu'au résultat....le 23 au soir....
LM Gobin, un des co-listiers, très attentif aux animations de la vie locale.....