perche 1920sEn attendant de lire demain "Lavillenie sur le toit du monde" avec son incroyable 6,16 m, vous avez été nombreux à clicker sur la chronique "Pourquoi Lavillenie peut dire merci aux Highland Gameshttp://highlandgames.canalblog.com/tag/Lavillenie

Le sujet qui intéresse des deux côtés du Channel est même actuellement débattu sur un forum écossais plutôt fier de trouver confirmation à cette paternité avérée.

La perche a bien été inventée par Les Highland Games et "empruntée" par le baron de Couvertin pour les Jeux Olympiques de 1896.

Le blogueur persiste et signe à propos de cette thèse  qu'il  a déjà défendue  dans les deux chroniques ci-dessous en anglais et en français.

Et il amène de nouveaux éléments:

La preuve par trois

Pour ceux qui auraient encore des doutes, le blog sort trois atouts supplémentaires:

  • une photo de saut à la perche (ci-contre) aux Highland Games dans les années 20 trouvée sur le site que je vous invite à consulter

http://www.ambaile.org.uk/en/item/item_photograph.jsp?item_id=36313

  • un rapide résumé en français de l'échange entre le blogueur et l'historien des Jeux Dave Webster, bien connu des bressuirais comme juge-arbitre et chieftain de nos Highland Games.
  • un document exceptionnel fourni par Dave (ci-dessous) donnant la liste des vainqueurs à la perche aux Highland Games de 1887 à 1903.

Avec la hauteur franchie indiquée en pieds et pouces, of course!

Pole Vault results Victorian times 2

Cette feuille de résultats inédite que m'a adressée Dave Webster situe les performances de l'époque entre 10 et 10 pieds 8 pouces, soir environ entre 3m05 et 3m30.

Causerie sur la perche ou Chat perché

On est loin des 6,08 mètres de Renaud Lavillenie et des intouchables (pour l'instant) 6m15 de Serguei Bubka. Il faut dire que les conditions, le matériel et l'entraînement n'avaient rien à voir avec aujourd'hui, comme nous allons le voir avec Dave dans cet entretien par Internet.

alainEt une causerie sur ce sport c'est comme un jeu de chat perché

La perche hier et aujourd'hui

"Il ne faudrait pas comparer les résultats. Aujourd'hui, on a ds "boîtes" où les sauteurs peuvent planter des perches beaucoup plus flexibles qui les catapultent par dessus la barre".

DavidL'origine de cette épreuve

"On dit qu'à l'origine, les perches étaient utilisées pour franchir des rivières ou même des murs.Les rivières, complètement d'accord, mais les murs, j'en suis moins sûr"

Etre ou ne pas être en kilt

"Les perchistes portaient les tenues habituelles des athlètes. Ils ne portaient pas de kilts qui auraient ajouté du poids et sans doute fait tomber la barre"!"

Un sport dangereux

"Aujourd'hui la zone de réception ne présente aucun danger. Avant, les sauteurs retombaient sur de la terre ou sur du sable. Le problème à l'époque n'était pas de savoir quelle hauteur on pouvait franchir, mais plutôt de savoir comment se réceptionner sans se faire mal.

livre Dave WebsterCoubertin a t'il pompé sur les Highland Games?

"Je n'ai jamais pris de Coubertin pour un "voleur". C'est plutôt un grand honneur pour les Highland Games, venant d'une telle personnalité du sport. Toute ma vie, j'ai oeuvré pour encourager les gens à s'inspirer de telles épreuves"

Merci, Dave, pour cet éclairage!

 

  • EN SAVOIR PLUS SUR L'HISTOIRE DES JEUX

Un bon tuyau du blogueur: Lisez le dernier ouvrage de Dave Webster.

C'est un petit bijou pour tout amoureux des Highland Games

    • PERCHE ET HIGHLAND GAMES: DEJA EN LIGNE SUR LE BLOG

    "Pole-vaulting from Highland Games to Olympic Games"

    "Pourquoi Lavillenie peut dire merci aux Highland Games"

    Comme quoi, cela vaut toujours la peine de faire un saut sur le blog des Highlands

    Open barre sur le blog

Plutôt que d'aller à la perche aux moules-moules-moules, c'est la perche aux bons tuyaux.

Pour cette discipline comme pour le poids en hauteur ou le lancer de fût, c'est info non-stop.

Il y a toujours à boire et à manger...

C'est open barre.

Alain CADU