LavillenieMISE A JOUR

Sans les Highland Games aujourd'hui quasi millénaires, Renaud Lavillenie n'aurait sans doute pas glané hier soir une cinquième médaille aux championnats du monde d'athlétisme de Londres.

Sans les Highland Games, il n'aurait sans doute pas fait la une de l'Equipe du 1er février 2014 (photo) pour ses 6m08 avant de faire plus hallucinant encore le 15 février en s'emparant du record du monde en salle avec 6m16.

Pourquoi, me direz-vous, ce lien entre la perche et les Highland Games?

Oui Pourquoi? Why? Warum?

En voiture Renaud

Alors suivez le guide pour les explications.

En voiture Simone, c'est moi qui explique et Renaud qui klaxonne...

Tut. Tut...

La réponse à la question en titre n'est pas anecdotique.

DSC_0281JLElle est historique.

Et votre blogueur perchiste et signe!

Elle remonte aux Jeux écossais, ce que confirment Dave Webster, historien des Highland Games, et Jean-Louis Coppet (photo), président de la fédération française.

1889: Quand les Highland Games tendent la perche

"Les Highland Games avec les Light Events (épreuves légères par opposition aux épreuves de force)  ont introduit des épreuves, sans doute vues ailleurs dans le monde: les courses de sprint, le demi fond, voire les courses pour grimper au sommet d'une colline et redescendre, ancêtres du trail.

Le saut en longueur, le saut en hauteur et surtout le saut à la perche ont fait partie des épreuves proposées lors des rassemblements de clans dans les villages des Highlands l'été.

1896 à Athènes: Un premier vainqueur américain

Après avoir vu les écossais à l'expo universelle de Päris en 1889 le baron De Coubertin empruntera des épreuves de lancer à la tradition écossaise et on verra le saut à la perche introduit dans les épreuves olympiques en 1896".

Et le premier champion aux Jeux d'Athènes passera 3m30.

Il s'appelait William Hoyt et il était Américain, tout comme Sam Kendricks, le champion du monde de Londres

Moralité: Si aujourd'hui Renaud Lavillenie s'illustre à la perche et termine une fois encore en bronze avec 5m89 aux Mondiaux, c'est sans doute grâce à son talent.

 

perche en kiltEt quand il a passé 6m08 puis 6m16 en février 2014 pour effacer l'indétrônable Bubka, il aurait quand même pu avoir une pensée émue pour ses ancêtres Highlanders qui sautaient en kilt (photo archives Dave WEBSTER).

Coubertin :"L'important est de partir piquer"

Mais si Renaud Lavillenie s'illustre dans cette discipline, c'est aussi et surtout grâce au baron Pierre de Coubertin.

Dans la foulée d'un athlétisme naissant en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis largement inspiré des Highland Games écossais, il a, lui aussi, largement pioché dans les Highland Games du 19e siècle.

Tant mieux pour le sport moderne! Coubertin a pu faire revivre l'olympisme antique en faisant son marché sportif chez les écossais et leurs émules.

Non seulement il a chapardé l'épreuve de lancer de marteau, mais en plus il a transformé le lancer de pierre en lancer de poids et il a converti, comme les anglais avant lui, le concept du saut à la perche.

bouclier davidDave Webster (photo), l'historien des Jeux, est plus diplomate dans un mail qu'il vient de m'adresser. Il ne parle pas de vol mais, plutôt, de grand honneur fait aux Highland Games:

"I have never considered Baron de Coubertin "stealing" Scottish sports events. It is a great compliment from such a sporting icon"

Du saut en longueur au saut en hauteur

Coubertin a fait d'un ancien saut en longueur pour franchir une rivière ou même un mur à l'aide d'une perche un saut en hauteur au dessus d'une barre. L'idée s'est exportée aux Etats-Unis avec les immigrants écossais en même temps que le sport se développait dans l'Angleterre Victorienne.

"It had long been popular in Scotland. It was said to have originated from using poles to cross streams and also to get over walls during invasions" rajoute dans son mail Dave Webster.

Qu'on se le dise!

Le saut à la perche fait toujours de belles images, comme celles de Lavillenie filmées par votre blogueur aux championnats d'Europe d'Helsinki en 2012

Pour Coubertin, l'important n'était pas seulement de participer.

Pour ses Jeux modernes, l'important était de partir piquer des idées. Où ça?

Aux Highland Games écossais, of course!

C.Q.F.D.

Vous pouvez en découvrir plus sur le blog grâce au tag PERCHE

Le mot de la fin de Jean-Louis Coppet

"Merci aux Highland Games pour les sauteurs qui n'ont pas le vertige.

Rien d'impossible aux Calédoniens (NDLR: l'ancien nom des écossais)!

Oser porter le kilt en compétition et prendre une perche pour franchir une rivière ou une partie de tourbière, il faut être un brin barré. Mais apporter aux universités US le saut à la perche via les Caledonian Societies il fallait le faire .

Bressuire highland jbM. Lavillenie peut leur dire merci.

Si Renaud Lavillenie veut tenter l'expérience avec un kilt nous sommes prêts à relever le défi !!!"

Lavillenie en Kilt main libre?

Que le Dieu des Highlands puisse t'entendre, Jean-Louis!

Après le "Ta mère en short à Prisunic" qui faisait les beaux jours des cours de récré à la fin du XXe siècle, entendrons-nous un jour en Bocage "Lavillenie en kilt au château!"?

Renaud, on a déjà la barre et le portique. Alors à toi de voir!

Et bien sûr on fournira le kilt main libre...

RETOUR HISTORIQUE: LE GRAND SAUT

Le blog reviendra en cours d'année sur les liens entre les Jeux antiques si chers à Coubertin, les Highlands Games venus d'Ecosse et les Jeux Olympiques modernes.

Comme pour tous les sauts, on a droit à un second essai.

k33 sautEn attendant, vite vers le site des Géants d'Olympie www.lesgeantsdolympie.com pour retrouver, entre autres, Pierre de COUBERTIN et le sauteur Ray EWRY.

Il a l'un des plus beaux palmarès olympiques avec huit titres entre 1900 et 1908 en longueur sans élan, hauteur sans élan et triple saut sans élan.

Contrairement à la perche, ces trois sauts olympiques ont vite disparu des Jeux.

Heureusement que Lavillenie a droit, comme tous les perchistes, à prendre de l'élan!

Alain CADU

 

ENCORE SUR LE BLOG en anglais et en français :

Il suffit d'un clic sur le tag PERCHE

  • Pole-vaulting from the Highland Games to the Olympic Games with an exceptionnal document and Dave Webster's point of view
  • La perche des Jeux des Highlands aux Jeux Olympiques avec un document exceptionnel et l'éclairage de Dave Webster

 

Retrouver Nabila sur le blog

"Sous les kilts et sous la jupe de Nabila, même combat"

http://highlandgames.canalblog.com/archives/2013/11/04/28360128.html