Après le marteau léger, la pierre lourde, le poids en hauteur, le poids lourd en longueur et le spectaculaire "caber" qui a enflammé le public et cassé la voix du speaker, la première journée des Championnats d'Europe annonce deux mano-a-mano fantastiques chez les chez les pros comme chez les amateurs.

Chez les pros, le combat va faire rage entre Sebastian WENTA, le polonais champion d'Europe 2011 et 2012 et Scott RIDER, le britannique champion du monde de lancer de pierre en 2010.

2013 06 HG 1 028    2013 06 HG 1 030

Sébastian WENTA (à gauche) a emporté quatre victoires en cinq épreuves, mais il a buté sur le poids en hauteur. Il mène le concours avec 7,5 points

Scott RIDER (à droite) a été plus régulier avec 4 secondes places et une belle victoire au poids en hauteur. Cela lui vaut 9 points au classement

Avant la pierre légère, le marteau lourd et le poids léger en longueur, tout reste possible entre les deux lanceurs.

Réponse ce soir vers 16 heures.

Un duel hollando-belge en amateurs

Pour le championnat d'Europe amateurs, le titre va se jouer comme prévu entre le hollandais Pieter Karst BOUMA et le belge Jimmy VAN DE WALLE.

Pieter Karts BOUMA    Van de Walle bouchon 2

Pieter Karst BOUMA, ( à gauche) avec 9 points, est en tête grâce à 3 victoires au poids lourd en longueur, au poids en hauteur et au tronc d'arbre où il a retourné trois fois le caber.

Respect!

Jimmy VAN DE WALLE ( à droite) est sur ses talons au classements avec 11,5 points grâce à deux victoires à la pierre lourde et au marteau léger.

Va t'il refaire son retard aujourd'hui: That's the question.

Réponse au château de Bressuire à partir de 12h30!

Le classement amateurs:

1- Pieter-Karst BOUMA, Hollande: 9 points

2- Jimmy Van de WALLE, Belgique: 11.5 points

3- Stuart ANDERSON, Ecosse: 19,5 points

4- Attila SZABO, Hongrie: 24,5 points

5- David FREY, Allemagne: 25,5 points


Le blog vous annoncera, bien Heavydemment, tous les résultats définitifs et publiera sans tarder les clichés de nos photographes sur place.


Restez en ligne. Il reste beaucoup à venir!

Alain CADU