IMG_3913 bis France

Bressuire la bocaine est plus connue pour ses fresques que pour ses frasques.

La preuve avec cette image bressuiraise de la place du jumelage avec le château, la mairie, l'église et le jet d'eau dressé fièrement au premier plan!

OK pour les fresques!

Que nenni pour les frasques!

Pas étonnant que la ville vienne d'avoir les honneurs de la télé il y a quelques jours pour avoir joué sa grande pudique.

Pensez donc! Le maire a refusé ses panneaux publicitaires lumineux à une affiche de nu annonçant son salon de peinture au château, terre de prédilection des Highland Games bressuirais.

Dans le panneau

2012 05 affiche nuVous entendez ça?

Pas de nu sur les panneaux lumineux en ville pour une expo au château.

Que nenni pour le nu...

OK pour les affiches mais pas question que le nu tombe dans le panneau quand il est lumineux.

Que la lumière ne soit pas! Cela l'affiche mal.

A t'il eu peur, le maire, que les paroissiens pètent les plombs devant le panneau mis à nu à la sortie de l'église?

A t'il eu peur, le maire, que les collégiens de Supervielle ne rejouent la scène de "cachez ce sein que je ne saurais voir"?

Fil rouge

Pourvu qu'il ne nous impose pas l'interdiction du nu sous les kilts des soldats, des pipers ou des lanceurs écossais?

Qu'adviendrait-il alors de notre "fil rouge" même s'il est surprenant de parler de fil rouge pour un sujet sur le nu, n'est-il pas?

Qu'adviendrait-il de notre rubrique-phare? 

"Les dessous des kilts" font les beaux jours des visiteurs du blog avec déjà plus de 550 vues et ils continuent à inspirer blogueur et photographes au fil des Jeux.

La preuve!


Vous en voulez plus avec du texte? Juste un click....

http://highlandgames.canalblog.com/archives/2011/01/24/20204079.html

Avec la polémique sur l'affiche dénudée du château, c'est tout juste si le blogueur parti en vacances n'est pas tombé des nu(e)s à son retour...

Halte aux frasques!

IMG_3913 bis FrancePlace aux fresques avec cette oeuvre des élèves de Saint-Jo Bressuire présentée depuis quelques années place des Jumelages.

Dommage!

A l'époque, s'ils avaient la mairie, l'église et le château en ligne de mire, il n'avaient pas encore le chapeau rouge du théâtre (voir chronique précédente) à se mettre sous le pinceau!

fresque retouchéePourvu qu'il ne faille pas avaler notre chapeau et le mettre pudiquement sur le jet d'eau bressuirais quelque peu phallique avant que l'affaire ne capote!

Elle aurait l'air de quoi, la fresque?

Pourvu qu'on n'oblige pas nos Heavies à porter un slip, un boxer, un short ou un bermuda sous leurs kilts virevoltants!

Ils attendraient quoi, les spectateurs?

Décidément, ce n'est pas à Bressuire qu'on pourra dire un jour:

"L'ennui naquit de l'uniforme ôté"...

Alain CADU