DSC_0085En matière d'amitié franco-écossaise et de Jeux de Force, Bressuire peut retourner le tronc d'arbre droit comme un I.

Un I qui, malgré la crise financière, n'a rien d'un I grec.

Triple A

Autant dire que la ville des Highland Games grâce à Jean-Louis COPPET et son équipe n'est pas prête à perdre son triple A.

A comme Adoption. A comme Absorption. A comme Admiration!

Ni Moody's ni Fitch n'oseront lever le petit doigt.

Et encore moins Standard and Poors!

 

B comme Black and White

Comment les agences de notation oseraient-elles toucher aux Highland Games bressuirais qui font les beaux jours du château et de la ville depuis 2003?

Une ville où, désormais en été sur fond de cornemuse, volent marteaux, poids, pierres et, même en fin de journée, des troncs d'arbres de 70 kilos....

_ND79943B comme Bressuire. Qui en France pourrait rassembler sur un week-end tous les poids lourds européens, tout le gratin des Heavies venus de onze pays différents (voir ci-dessous)?

C'est Bressuire, of course...

C'est Bressuire, heavydemment!

D'ailleurs, notre juge suprême à nous, les amateurs d'Ecosse, de Highland Games et de whisky, ce n'est pas Standards and Poors.

C'est plutôt Black and White, isn't it?

L'avis de Dave WEBSTER

La preuve! regardez ce petit mot de remerciement de David WEBSTER, la référence internationale reconnue des Highland Games, après les dernières chroniques sur le dégustation de whisky.

Remember: http://highlandgames.canalblog.com/archives/whisky/index.html

10 Le juge David Webster, solide camme un rockElle montre bien que nous les bressuirais, avec nos Highland Games, nos cornemuses et nos papilles éveillées au single malt, on est devenus, mes copains et moi, des écossais par adoption et aussi par absoption.

Hi Alain,

Thanks for your e-mail. I was delighted to see that as well as becoming Scots by adoption, you and your pals are becoming Scotch by absorbtion!

C'est quand même rare un jeu de mot qui s'adapte aussi facilement aux deux langues.

C'est quand même plus facile à adapter que "the stone thrower got stoned": Un lanceur de pierre bourré ou lapidé, c'est quand même pas pareil!

Alors qu'un double Scotch, on adopte et on absorbe sans problème...

Bressuire et l'Ecosse

On a déjà importé à Bressuire leurs Jeux écossais, supporté sans faillir leur cornemuse et avalé sans modération leur bière et leur whisky.

On s'est déjà foulé les chevilles sur les parquets en plein air en dansant sur leurs Gay Gordons.

On s'est déjà cassé la voix en entonnant à tue-tête avec la Chorale de Bressuire leur "Flowers of Scotland" des fleurs d'Ecosse effeuillées en français sur une adaptation d'Emmanuel BOULANGER.

 

Depuis 2007, leurs fleurs d'Ecosse n'ont pas fané et on comtinue à les aimer un peu, beaucoup, passionnément, A LA FOLIE, pas du tout. La preuve avec cette vidéo!

 Il ne pourront pas dire qu'à Bressuire on n'est pas allé au charbon pour défendre leur chardon.

Il ne nous reste plus qu'à retrouver le monstre du Loch Ness (à venir bientôt dans le blog) et à nous gaver de haggis, la panse de brebis farcie écossaise (bientôt dans le blog aussi).

2011 11 whisky 061Whisky sec, Jeux on the rocks

De l'Ecosse on aime tout, mais les Highland Games et le Scotch et la cornemuse plus que le reste

Le Scotch,ça colle bien!

Le Scotch, on adhère.

Mais surtout sans glaçons. Jamais on the rocks! Jamais "sur les rochers", comme le disent joliment nos amis britanniques jamais avares d'une expression imagée...

Le "on the rocks", on continue à le déguster à Bressuire sur fond de château et de lancers de pierre.

Et je peux vous dire que les pierres du château vont trembler le 9 juin au soir quand elles vont subir un autre "rock", le rock cornemusier des stars du bagpipe électrifié et de la guitare réunis, j'ai nommé les Red Hot Chili Pipers.

Musique, maestro!

La musique des Red Hot Chili Pipers nous colle à la peau, comme le Scotch, comme les Highland Games, comme l'Europe des Jeux de Force

Jeux de Force. Tour de force. Les Ecossais ont réussi le tour de force de conquérir Bressuire et l'Europe avec leurs Highland Games.

Et l'édition 2012 sera un vrai mélange de pays, un vrai euro Games, une vraie ouverture sur les Jeux de Force.

Bref, un melting-pot européen à la sauce bressuiro-écossaise!

Les équipes 2012

Equipe 1 : Jonathan KELLY(Irlande) et Grant SINCLAIR (Ecosse)

Equipe 2 : Pieter BOUMA (Pays Bas) et Amine AMROUN (France)

Equipe 3 : Jimmy VAN DE WALLE (Belgique) et Tarmo MITT (Estonie)

Equipe 4 : Adam DARAZS (Hongrie) et Martin SCHILLER (Autriche)

Equipe 5 : Casba MESZAROS (Hongrie) et Oscar BRUGENMAS (Lettonie)

Equipe 6 : David FRAY (Allemagne) et Janne HARTIKAINEN (Finlande)

Mac AlanEt pour ces Highland Games qui ont inspiré certaines épreuves des Jeux Olympiques Modernes (le blog y reviendra sous peu), Bressuire est incontestablement écossaise d'adoption.

En y rajoutant un doigt de Scotch, elle est devenue aussi, selon la formule de Dave WEBSTER, écossaise d'absorption.

Santé à tous pour 2012!

Cheers!

Alain CADU