Sean BETZ (USA), Scott RIDER (GB), Larry BROCK (USA)Le sujet récurrent des curieux du blog ne change guère.

Si l'on se réfère à la recherche par mots-clé, une question essentielle et primordiale taraude le visiteur du blog et titille sa curiosité:

Qu'y a t'il sous les kilts des lanceurs?

Il faudrait les faire monter sur une échelle double et non sur un podium bressuirais (photo Joannick BRIAND) pour qu'en en ait le coeur net.

Révélations et désillusions

Le speaker-bloggeur, vous le savez, a toujours été en première ligne dans cette quête du Graal des Jeux de Force.

Le sujet a déjà été évoqué en long, en large et en travers.

Avec de cruelles désillusions sur la nudité supposée des lanceurs!

Souvenez-vous des révélations antérieures en mode bilingue avec animation vidéo:

Avec ses paparazzis sur le terrain, le bloggeur a d'abord enquêté, photos à l'appui: sur les Ecossais d'abord, puis sur les Européens puis sur les Américains venus à Bressuire pour les Highland Games.

Il a même poursuivi ses investigations avec l'arbitre, les sonneurs de cornemuse puis les lanceurs de Luzarches et Bressuire.

En vain!

St Michel côté pile, St Michel côté face

Restaient les lanceurs de St Michel sur Orge, nouveaux venus dans ce monde des Jeux de Force et puristes de ce sport: l'esprit et la lettre, le respect de la tradition, les habitudes ancestrales.

2011 08 HG 024La totale, quoi!

Alors il fallait tenter le tout pour le tout avec la complicité de Lionel BURGUN, 115 kilos, lanceur à Luzarches et nouveau venu dans le petit monde des Highland Games

Séance-photo:

Restait à saisir l'opportunité et l'ouverture!

Ce fut lors des championnats de France à Bressuire en août dernier à l'heure  de la séance photo concoctée par le speaker-bloggeur.

Aveuglés par le soleil lors des derniers championnats de France, les lanceurs de St Michel ont eu la malencontreuse idée de  tourner le dos à l'objectif.

Erreur fatale!

2011 08 HG 0282011 08 HG 040

Et ce qui devait arriver arriva...

Lionel BURGUN s'est dit aussitôt, comme dans les bronzés:

"J'ai une ouverture"

Pour ne pas avoir su ménager leurs arrières, les troupes de St Michel sur Orge ont vite  été prises à revers par l'avant garde de Luzarches toujours prompte à flairer la bonne affaire.

N'écoutant que son courage, l'éclaireur BURGUN, avant même d'avoir lancé quoi que ce soit, s'est lancé à corps perdu pour découvrir les dessous de l'affaire.

2011 08 HG 043Qu'on en juge!

Avec cette nouvelle ruée vers l'Orge, le bloggeur pensait que l'affaire était dans le sac.

Et il se félicitait d'avoir pensé à Lionel BURGUN, lui qui dans sa quête avait anticipé:

"Y'en a qu'un, c'est Burgun".

Il rêvait sans doute déjà au classique slogan de TF1 détourné:

"Y'en a qu'une. C'est la lune.".

Avec cette plongée sous le tartan présidentiel de Philippe DUBIN, le bloggeur pensait que comme à Lourdes, il y aurait un miracle.

Mais n'est pas Bernadette Soubirous qui veut et la quête sous-tartane de Lionel Burban s'est vite heurtée au secret-défense.

DSC_0167Mais le lanceur de Luzarches, d'ordinaire si volubile, refuse désormais de parler.

A t'il été traumatisé? A t'il reçu des consignes de la fédération internationale? A t'il eu peur d'être exclu de la compétition?

Nul ne sait!

Le faire parler, c'est pas de la tarte. Le faire parler c'est pas du tartan!

Il a même refusé les dessous de table pour parler des dessous de kilt.

Il veut bien jeter la pierre, le marteau ou le tronc d'arbre ( photo M.C. GIRAUD). Mais il refuse de jeter sa gourme.

Le mur du silence

Le bloggeur, pourtant prompt à faire accoucher les esprits, s'est heurté à un mur.

Le mur du silence!

Pour les dessous des kilts, il se tient à carreaux!

Quand Alain Souchon n'hésite pas à chanter "sous les jupes des filles", le désormais mutique Lionel Burban refuse de raconter ce qu'il a vu sous les kilts des garçons.

Même quand, comme Souchon, on le fait chanter!

Une fois encore, la face cachée des Highland Games garde son secret.

En attendant de le faire parler, le bloggeur, jamais démuni, a une autre piste sur laquelle il reviendra bientôt.

2011 08 HG 223Sous les kilts de Thomas TALLET

Il paraît que Thomas TALLET (photo du bloggeur), le grand espoir de St Michel sur Orge, a des révélations à faire...

Un peu de patience: cela fera bientôt la une du blog.

Comme il n'est de bonne compagnie qui ne se kilt, je vous retrouve bientôt sous les tartans des lanceurs français.

Lionel BURGUN, Thomas TALLET, on verra bien si les deux font la paire...

A la revoyure, les voyeurs...

Alain CADU