Avec une forte délégation étrangère en catégorie B (3 allemands, 2 hollandais et 1 écossais), il était évident qu'il serait difficile aux français de remporter la victoire.

CIMG1500Comme prévu, c'est l'écossais Greg WALKER, neveu de Bruce AITKEN, qui s'est imposé avec 12 points, devançant l'allemand Martin KUHNE, deuxième avec 14 points.

L'allemand pouvait être déçu de ne pas avoir remporté la victoire. La seule belle place, en effet, est la première.

"Il n'y en a Kuhne c'est la une", comme ils disaient à TF1 autrefois.

Mais chacun sait que pour Greg Walker, les Highland Games c'est une affaire qui marche et il n'y a qu'une seule marche qui compte pour le Walker écossais: la première.

Amine et l'hégémonie nationale

Le Bocker Amine AMROUN avec 19 points termine troisième du concours mais maintient sa suprématie française sur le jeune Thomas TALLET de St Michel sur Orge, révélation des championnats de France de Bressuire en août dernier.

Dans ce concours relevé, celui qui avait enchanté les spectateurs au lancer de poids en hauteur, termine cinquième avec 28 points.

Il se paye même le luxe de remporter le poids en hauteur, sa spécialité, et de se classer deuxième français derrière Amine AMROUN et devant le nouveau-venu Kennedy PEREIRA.

CIMG1496Kennedy 2 bisLa nouvelle frontière de Kennedy

Il conviendra désormais de suivre de très près Kennedy PEREIRA, l'autre révélation de St Michel sur Orge.

Non seulement il se classe sixième de ce concours international, mais en plus il remporte le concours de retourné de tronc d'arbre au nez et à la barbe des autres concurrents (photos Pierre GIRET et Philip DUBIN).

Comme à Kennedy Airport, il a superbement géré l'art du décollage et de l’atterrissage.

Son tronc d'arbre a eu un plan de vol parfait, décollant avec une superbe poussée et atterrissant à midi pile.

Sous un déluge d'applaudissements.

Un tronc à midi pile

Le Kennedy des Highland Games a, comme l'illustre président éponyme, vraiment repoussé la Nouvelle Frontière.

Plus loin. Plus haut. Plus fort.

Et surtout, pile à l'heure!

La révélation de St Michel, à peine sorti du chapeau magique du président Philippe DUBIN, semble bien décidé, au tronc d'arbre comme dans les autres disciplines, à pousser le bouchon plus loin.

Beaucoup plus loin.

2011 08 HG 040St Michel: la ruée vers l'orge

St Michel sur Orge, avec ses deux champions en devenir, a encore tiré son épingle du jeu lors des Highland Games de Luzarches.

Ils avaient déjà crée la surprise aux championnats de France avec Thomas TALLET en ne montrant que l'envers du décor (photo du bloggeur à Bressuire)

Ce club tout jeune dans les sports de force peut rêver, à l'occasion de prochaines compétitions, d'une ruée vers les titres.

Une ruée vers l'orge...

Bressuire, par contre, est resté en retrait dans les performances globales de ses lanceurs.

Les frères MAGNOUX terminent 14e et 16e, Philippe MIGNET se classe 13e et Sébastien PIZON ne peut faire mieux que 11e.

Un avenir radieux pour les français?

Comme prévu, les étrangers se sont taillés la part du lion en empochant quatre des six premières places de cette compétition.

Mais les Frenchies ont montré que, malgré la jeunesse de leur histoire dans ce sport de force, ils se rapprochaient de leurs concurrents européens.

Et les compétitions à venir, avec l'avènement des jeunes comme Thomas TALLET ou Kennedy PEREIRA mais aussi du Bocker Sebastien PIZON, vainqueur en espoirs aux championnats de France, promet de belles empoignades.

Vivement la saison prochaine!

Pourvu qu'elle nous offre d'aussi beaux plateaux que celui de Luzarches (photo Pierre GIRET)!

CIMG1410

A SUIVRE LA SEMAINE PROCHAINE:

  • le combat des Heavies en catégorie A
  • l'heure de gloire du Bockhighland
  • Blablablog
  • Bockerosthéopathie