bouclier 2003 WoutMISE A JOUR

Pas de Highland Games sans cérémonie d'inauguration!

Pas de cérémonie d'inauguration sans le traditionnel bouclier des Highland Games!

Et les "chieftains", parrain de la cérémonie, se succèdent régulièrement dans le sillage de Wout ZILJSTRA, le premier parrain de 2003.

La force de frappe du bouclier

JP bouclierEt ils seront deux cette année à succéder à Jean-Pierre FAGNON, ancien adjoint au sport qui en 2013 avait frappé le bouclier en direction des quatre points cardinaux.

Pour lui succéder, Jean-Louis COPPET a choisi Francis BREBNER, le président de l'IHGF et Franck FERRAND, le spécialiste d'histoire à la radio et à la télé, comme le blog l'a annoncé en exclu samedi dernier

à retrouver d'un clic: parrains 2015

Sans coup férir? Que nenni!

Si vous suivez les Jeux des Highlands de A à Z, si vous sacrifiez la sieste à la cérémonie d’ouverture du début d’après-midi, vous savez que l’inauguration passe traditionnellement par la cérémonie du bouclier.

Quelle que soit l'édition!

Quelle que soit l'année!

Comme quoi les jeux, même non-violents, ne peuvent se passer sans coup férir…

Sans bouclier frapper !

Outil de communication

Pour les Heavies des Highland Games, le bouclier n'est ni un privilège ni un trophée.

C'est un outil de communication qui sert d’invitation aux jeux.
Comme quoi le téléphone arabe peut se décliner aussi à la sauce écossaise!

Alors, question bouclier, le blogueur ne pouvait la boucler.

Le chieftain David P WEBSTERPrenez vos papiers et vos crayons!

La leçon de David WEBSTER

Le professeur MacAlan va commencer son cours fortement inspiré par les travaux du grand historien des Jeux David P WEBSTER (photo à Bressuire)

Prenez note et écoutez bien.

Si le bouclier français remonte à Brennus ou à Vercingétorix, le bouclier écossais remonte aux années 1050

Il évoque l’époque du roi Malcolm III d’Ecosse qui, il y a quasiment un millénaire, a lancé les tout premiers Highland Games à Braemar.

Le roi Malcolm III avait besoin d’un messager et il voulait recruter l’homme le plus rapide du pays. Il fit circuler sa demande, avec les méthodes qu’avait la publicité en ce temps là.

100.000 fois bienvenue

Il organisa une course à pied jusqu’au sommet du Craig Choinnich,  la montagne toute proche.

Comme il n’y avait pas de pistolet pour le starter  il donna le départ de la course en frappant son bouclier avec son épée.

Voilà d’où vient le rituel de cette cérémonie d’ouverture renouvelé encore en 2009 sous la houlette de Francis BREBNER, déjà chieftain lors cette édition.

Le bouclier est frappé quatre fois en se tournant successivement vers le nord, le sud, l’est et l’ouest.

bouclier 2009 Francis

"Ceud Mille Failte"

 C'est également le moment de dire "Ceud Mille faite"en langue gaëlique.

Cela signifie:‘100 000 fois bienvenue ', et c'est le traditionnel mot d'accueil pour les gens venus en masse des quatre points cardinaux.

On peut aussi interpréter ce rituel comme un appel lancé à tout le public et aux sportifs ‘ venez du nord, du sud, d’est et d’ouest’

….et ils accourent. »

Sans tambour ni trompette

Aujourd’hui, le bouclier est partie intégrante du protocole et il inaugure les Jeux dans la bonne humeur (photo AJEF 2005), subissant les coups d'épées infligés par Jean-Michel BERNIER, maire de Bressuire.

Mais pas des coups d’épée dans l’eau…

bouclier 05 2

Il faut croire que les spectateurs bressuirais, pourtant venus de loin, ne sont pas durs de la feuille. Car en 2003, 2005, 2007, 2009 et 2010, 2012 et 2013, ils sont venus par milliers comme le raconte la Highland Games Story du blog.

Ils se sont précipités au Château, sous l’égide d’un bouclier servant de tamtam et de héraut!

bouclier 03Et si des politiques qui ont joué aux chieftains lors des Highland Games bressuirais sont aujourd'hui en retraite, la légende du bouclier continue à suivre son petit train-train.

Et elle ressemble parfois à un train-train de sénateur.

Et ce n'est pas le retraité du Sénat Michel BECOT qui nous démentira....

Un millénaire plus tard, sans tambour ni trompette, le bouclier fait toujours le buzz….

Un buzz de plus en plus assourdissant!

Espérons que les 13 et 14 juin prochains il sera entendu de loin.

De très loin!

Arrière-train de sénateur

Et il est certain que pour venir à Bressuire les passionés de Highland Games se magneront l'arrière-train.

Et là, ce ne sera plus forcément un arrière-train de sénateur!

Que vous veniez de l'est, de l'ouest, du nord, du sud...on vous attend à Bressuire.

Pour un spectacle bien frappé!

Alain CADU

 

22, v'la les clicks

Retrouvez l'histoire des Jeux de Bressuire

Highland Games story

Retrouvez les lanceurs des Mondiaux en v.f. et en v.o.

Champions

22, v'la les kilts:

Qui habite ces kilts? Réponse à donner dans "Commentaires" ci-dessous

 

ND7_3967